Publicité

Des oeuvres numériques d'Andy Warhol jamais vues auparavant retrouvées sur disquettes

  • 1 actu Warhol CJO.jpg

    Andy 2, autoportrait numérique d'Andy Warhol datant de 1985. (Musée Andy Warhol)
  • Ces archives sur disquettes révèlent les talents d'artiste numérique d'Andy Warhol, dès le milieu des années 80.

    On doit cette découverte à une vidéo postée sur YouTube et à l'action conjointe d'une équipe d'artistes spécialisés dans les nouveaux médias, d'experts en informatique et de professionnels des musées. Au prix d'une enquête numérique de plus de trois ans, une dizaine d'oeuvres d'Andy Warhol jamais vus auparavant et datant du milieu des années 80 ont été découvertes sur des disquettes.

    C'est en visionnant il y a trois ans un clip de 1985 montrant le maître du pop art en train de peindre un "portrait digital" de la chanteuse du groupe new wave Blondie, Deborah Harry, que la curiosité de l'artiste Cory Arcangel a été piquée. Cette vidéo avait été réalisée dans le cadre d'une conférence de presse pour le lancement de l'ordinateur Amiga 1000 de Commodore. Ce fan de Warhol s'est immédiatement demandé si d'autres oeuvres d'art numériques avaient été créées par l'artiste. S'étant rapproché des archives du Musée Andy Warhol de Pittsburgh en décembre 2011, Arcangel y découvre des dizaines de disquettes Amiga parmi les archives. Sans descriptif et d'une technologie totalement obsolète depuis vingt ans, personne n'avait encore tenté d'en révéler les secrets.

    marilyn1.pic et campbells.pic

    Avec l'aide de la conservatrice et de l'archiviste en chef du Musée Warhol, Tina Kikielski et Matt Wrbican, ainsi que du club informatique de l'Université Carnegie Mellon, Arcangel réussit finalement à extraire 28 images dans le pure style d'Andy Warhol. Leur restauration durera plusieurs années. Avec des noms comme "marilyn1.pic" ou encore 'campbells.pic", onze d'entre elles portent sa signature. "Ce qui est étonnant, a expliqué Arcangel dans un communiqué, c'est que en regardant ces images, nous pouvons voir comment Warhol a intuitivement et rapidement perçu comment s'exprimer avec un tout nouvel outil : le numérique".

    Les images découvertes seront familières pour les amateurs de l'artiste, mort en 1987 à 58 ans. On y trouve notamment des essais colorés autour de sa célèbre boîte de conserve Campbell, une adaptation d'une version de La naissance de Vénus de Botticelli ou encore un auto-portrait. "Warhol ne voyait pas de limites à sa pratique artistique, a commenté le directeur du Musée Warhol Eric Shiner ; ces images générées par ordinateur soulignent son esprit d'expérimentation et de sa volonté d'adopter les nouveaux médias." Un documentaire sur le travail de récupération et de restauration des images, Pris au piège, sera disponible en ligne le 10 mai sur le site NowSeeThis.

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Indispensable

    Bannière BDD.gif