Publicité

1 internaute européen sur 5 utilise le cloud pour sauvegarder ses fichiers

  • nuage.jpg

    21 % des internautes européens sont dans les nuages (DR)
  • Les internautes scandinaves et les 16-24 ans sont les adeptes les plus enthousiastes de l'infonuagique.

    21 % de la population européenne utilisent le cloud pour héberger leurs fichiers informatiques. Un chiffre en hausse mais qui masque de profondes disparités entre les 28 Etats membres de l'Union europénne. L'hébergement dans les nuages est particulièrement populaire au Danemark (42 % des internautes), au Royaume-Uni (38 %) ou au Luxembourg (35 %). Il est en revanche peu utilisé en Pologne, en Lituanie et en Roumanie où seulement 8 % des internautes déclarent y avoir recours. La France, pour sa part, se trouve dans la moyenne exacte européenne avec 21 % d'utilisateurs.

    Selon une étude publiée par Eurostat, les jeunes sont les utilisateurs les plus enthousiastes de l'infonuagique. A l'échelle du continent, 35 % des internautes âgés de 16 à 24 ans déclarent déposer leurs fichiers dans les nuages ; ce taux monte même jusqu'à 63 % au Danemark et 51 % aux Pays-Bas ! Sans surprise, la tranche d'âge 55-74 ans affiche des taux d'engagement moins importants : 10 % pour la ,moyenne européenne, 22 % au Danemark, 13 % en France et 3 % au Portugal.

    11 % des internautes paient leur service de cloud

    Une analyse plus précise des statistiques d'Eurostat permet de dégager une tendance forte : peu d'internautes européens sont prêts à payer pour utiliser le cloud. A ce jour, Seulement 11 % d'entre eux paient pour accéder à un service de stockage externe. Encore une fois, les pays scandinaves sont les plus présents sur les solutions payantes (environ 20 % au Danemark et en Suède) alors que moins de 5 % des internautes chypriotes ou slovènes déboursent quelques euros pour un cloud payant.

    Quant à leurs motivations, les Européens mettent en avant l'accessibilité et le partage de fichiers avec d'autres utilisateurs (59 %). Ils considèrent également à 55 % que l'informatique dans les nuages est un rempart contre la perte de données. En revanche, Eurostat n'a pas interrogé les Européens sur la confidentialité de leurs données hébergées à l'extérieur.

    À lire sur Archimag

    Formulaire de recherche

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Nous suivre

    Publicité

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.