Publicité

François Hollande inaugure le nouveau bâtiment de l'Ecole des chartes

  • Accueil Présidence de la République.png

    François Hollande lors de l'inauguration des nouveaux locaux de l'Ecole des chartes (Elysée)
  • Le président de la République plaide pour un développement des humanités numériques et annonce "un service public de la donnée".

    Pour la deuxième fois de son quinquennat, François Hollande inaugure un bâtiment dédié aux archives. La première fois remonte au 11 février 2013 pour le nouveau site des Archives nationales situé à Pierrefitte-sur-Seine. Deux ans et demi plus tard, c'est l'Ecole nationale des chartes qui accueille le président de la République à l'occasion de son inauguration officielle.

    Situé au coeur de Paris, le nouveau bâtiment rejoint un quartier qui accueille déjà trois institutions patrimoniales : la Bibliothèque nationale de France, l'Institut national du patrimoine et l'Institut national de l'histoire de l'art. En réalité ce nouveau bâtiment est opérationnel depuis près d'un an et accueille déjà des étudiants dans des locaux agrandis (plus de 2 000 m²) et confortables. "L'école retourne dans un quartier qu'elle connaît bien pour l'avoir habité il y a longtemps. C'est un retour aux sources mais pas un retour en arrière. C'est plutôt une renaissance" a souligné François Hollande.

    Devant un public composé d'étudiants et de hauts responsables du patrimoine documentaire français, le président de la République a souligné la mission des chartistes : "vous êtes les agents actifs de la transmission vers le plus grand nombre" en rappelant le rôle que l'Ecole des chartes avait joué dans le développement des bibliobus. 

    Trois défis à relever

    Mais aujourd'hui, l'Ecole des chartes doit mener simultanément plusieurs batailles sur le front des archives physiques (manuscrits, vestiges archéologiques, écrits latins...)  mais aussi dans celui des données produites au format numérique. Pour François Hollande, cette situation inédite prend la forme de trois défis à relever : celui de la propriété intellectuelle, celui de la pérennité des supports et celui de la sélection des données. "Comment les hiérarchiser ? Comment les indexer ? s'est-il interrogé. 

    Un début de réponse réside dans le plan d'éducation au numérique que le gouvernement a prévu pour tous les élèves de seconde. Des milliers de lycéens devraient en profiter dans le cadre de classes-pilote avant la généralisation du programme. Le chef de l'Etat a également plaidé pour un meilleur accès aux textes et aux données. Le projet de loi sur le numérique porté par Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat au numérique, devrait notamment comporter des volets consacrés aux données ouvertes et à "un service public de la donnée".

    Regroupements universitaires

    Et à l'heure où le numérique ne se résume pas à une simple question technologique, François Hollande fait part de son credo : "le numérique doit permettre l'accès à la culture. Et l'Ecole des chartes apporte sa contribution aux humanités numériques". 

    Pour Jean-Michel Leniaud, directeur de l'Ecole des chartes, les enjeux se trouvent désormais au-delà de la rue de Richelieu : "l'Ecole a entrepris sa modernisation. Elle participe avec détermination à deux regroupements universitaires, l'établissement public Campus Condorcet et la ComUE Paris Sciences et Lettres". Le Campus Condorcet réunit une dizaine d'établissements d'enseignement supérieur dans le domaine des sciences humaines et sociales. Il ouvrira ses portes à Aubervilliers (Seine Saint-Denis) à l'horizon 2018-2019. 

     

    Du quartier latin au quadrilatère Richelieu

    Fondée en 1821, l'Ecole nationale des chartes (ENC) a longtemps élu domicile dans le quartier latin. En 2014, le prestigieux établissement a traversé la Seine pour s'établir au 65 de la rue de Richelieu à proximité du site historique de la Bibliothèque nationale de France. Ce déménagement lui a permis de tripler sa surface et d'intégrer un élégant immeuble de 1930 restructuré par l'agence Akpa Architectes. La bibliothèque de l'ENC, encore sise à La Sorbonne, devrait rejoindre la rue des Petits-Champs en 2016.

    Sur près de dix étages, les élèves et les enseignants disposent d'espaces particulièrement élégants : bois clair, mobilier épuré, dispositifs de lumière indirecte, terrasse... Un puits de lumière en forme de colonne traverse les étages. Sur son fuselage, une longue citation latine est soumise à la méditation des étudiants : « Il convient de confier les événements aux traits de l'écriture afin de les transmettre en perpétuelle mémoire »...

     

     

     

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.