Publicité

Election présidentielle : votez... et archivez !

  • cevipof_elect.png

    Le Cevipof propose d'accéder à plus d'un millier de documents numérisés (Cevipof)
  • Le Cevipof (Sciences Po) propose une plongée rafraîchissante dans les affiches, tracts et professions de foi des candidats depuis 1960.

    A deux jours du premier tour de l'élection présidentielle, bien malin qui peut prédire les résultats d'un scrutin plus ouvert que jamais. En attendant, les citoyens peuvent se plonger dans les archives de la propagande politique grâce au Cevipof. Depuis sa création en 1960, le Centre de recherches politiques de Sciences Po collecte les affiches, les tracts, les professions de foi, les badges et même les ballons de baudruche au nom des candidats !

    Un partie importante de ce fonds présidentiel a été numérisée et mise à disposition des internautes sur un site dédié "soit plus d'un millier de documents collectés entre 1965 et 2012 au cours des 9 campagnes présidentielles" précise Odile Gaultier-Voituriez, responsable de la documentation du Cevipof. Une compilation est également présentée sous forme de diaporama ici.

    François Mitterrand, candidat le plus documenté

    Accéder à ce patrimoine documentaire est un jeu d'enfant. Une série de filtres permet d'effectuer une sélection par type d'élection (présidentielle, législative...) ou par personnalité politique. En tête des occurences apparaît François Mitterrand avec 296 documents devant Valéry Giscard d'Estaing (196 documents) et Nicolas Sarkozy (143). Un classement qui s'explique par la longévité de la vie politique de François Mitterrand et surtout par le nombre d'élections présidentielles auxquelles il a participé : 1965, 1974, 1981 et 1988.

    Au total, les archives électorales mises à disposition des internautes atteint 6 959 unités. Détail amusant : tous ces documents sont rédigés en français à l'exception d'une affiche produite en breton et une autre en anglais. 

    Réseau de collecteurs

    Dans un entretien qu'elle avait accordé à Archimag en 2012 (1), Odile Gaultier-Voituriez expliquait que ce fonds est régulièrement enrichi par un réseau constitué d'universitaires, d'archivistes et de militants : «je leur demande de renseigner systématiquement tous les documents qu’ils nous fournissent avec des métadonnées inscrites au crayon à papier : lieu de la collecte, date, circonstances (élection, manifestation, réunion publique...). Cette collecte ne vise cependant pas l’exhaustivité, car nous manquons de contacts dans certaines régions alors que la ville de Paris est très bien couverte ». 

    L'ensemble de ces archives est mis à disposition des chercheurs en sciences politiques dans les locaux du Cevipof.

    (1) Archimag n° 251

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.