Publicité

L’AAF interpelle le Ministère de la Culture

  • Palais_Royal_et_les_Colonnes_de_Buren.jpg

    L'AAF réclame la création d'une politique de recrutement adéquate (ros k, CreativeCommons)
    L'AAF réclame la création d'une politique de recrutement adéquate (ros k, CreativeCommons)
  • L’Association des archivistes français tire la sonnette d’alarme. Elle estime que depuis 2010, les efforts nécessaires pour répondre aux besoins de l’ensemble du réseau des archives publiques n’ont pas été réalisés.

    Pour l’AAF, les Archives Nationales, les Archives Nationales d’Outre-Mer et les Archives nationales du monde du travail souffrent cruellement d’un manque d’effectifs.

    L’association  des archivistes français souligne que les 84 lauréats du concours CHED (Chargée d’études documentaires) ne suffiront pas à stabiliser sur le long terme les effectifs. “Par exemple, les 15 postes prévus pour le SCN (Services à Compétence Nationale dépendant des Archives Nationales) sont inférieurs aux 20 postes vacants actuellement”, explique -t-elle.

    “L’AAF réclame une politique ambitieuse de recrutement”

    Pour pallier ce manque d’effectifs qui commence à peser mais aussi aux problèmes de carrières et de recrutements du personnel. L’AAF, dans son communiqué, interpelle le Ministère de la Culture en soulignant que “la reconnaissance des archivistes passe aussi par celles des spécificités d’un métier à part entière, ainsi que par l’adéquation entre formation, statut et fonction.”

    Puisque, selon elle, les choix d’options des lauréats (documentation, archives, etc…) ne sont pas respectés, et les nouveaux arrivants occupent des postes qu’ils ne désirent pas.

    Cette théorie se vérifie puisque sur les 26 nouveaux chargés d’études documentaires et secrétaires de documentation arrivés en 2012 sur le site de Pierrefitte-sur-Seine, seuls 10 sont encore en poste aujourd’hui.

    Pour l’Association des archivistes français, il n’existe pas une myriade de solutions, il faut créer une véritable politique de recrutement.

     

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.