Audiovisuel : 85 % des diplômés d'InaSup trouvent un emploi dans l'année

Le 21/02/2018 (Mis à jour le 02/03/2018) - Par Bruno Texier
Selon Bruno Burtre, InaSup est "au plus près des dernières tendances de l’audiovisuel et du numérique". (Pixabay/StartUpStockPhotos)

Rencontre avec Bruno Burtre, directeur délégué à l'enseignement, à la formation et au conseil à l’Ina.

A qui s'adressent les formations d'Ina Sup ?

Avec 14 formations, du BTS au master, en scolaire ou en alternance, Ina Sup propose un éventail large et pertinent de formations destinées à celles et ceux qui souhaitent se former aux métiers de l’audiovisuel et des nouveaux médias. Mêlant à la fois artistique et technique, les formations dispensées se concentrent sur les domaines de la production, du son, de l’image, de la documentation et des archives et de l’ingénierie audiovisuelle. L’école propose 4 BTS métiers de l’audiovisuel, 3 formations de niveau bac+3, et 5 formations de niveau bac+5. 

Depuis 2007, l’Ina est habilité à dispenser, au nom de l’Etat, 4 diplômes : le master production audiovisuelle, qui prépare des professionnels capables d’organiser la conception, la production et l’exploitation commerciale d’œuvres audiovisuelles, et le master patrimoines audiovisuels, qui forme des professionnels en mesure d’archiver, conserver et valoriser des fonds audiovisuels et cinématographiques. Au niveau bac +3, Ina Sup propose un diplôme de documentaliste multimédia en alternance, qui permet de devenir un véritable professionnel de la gestion de médias et de données, et un diplôme d'ingénierie sonore, en alternance également, soit en sonorisation, soit en production et postproduction son.

Quelles sont les formations dispensées ?

Le BTS métiers de l'audiovisuel, quelle que soit l’option choisie, s'adresse aux étudiants désireux de travailler au sein de la production de programmes de TV, de documentaires ou de fictions, mais également de spectacles vivants.

Ceux qui souhaitent se spécialiser dans la création et la diffusion de contenus, leurs marchés et usages, leur gestion, les formations d’Ina Sup sont baignées de la culture numérique multi-écrans (cinéma, tv, web, mobile) qui leur permettra de saisir tous les aspects stratégiques de la production actuelle. 

Toutes nos formations sont adaptées aux évolutions du marché et prennent en compte les innovations technologiques les plus récentes afin d’être au plus près des dernières tendances de l’audiovisuel et du numérique. 

Que deviennent les diplômés d'Ina Sup ?

Avec un taux d’insertion de 85 %, les étudiants d’Ina Sup trouvent un emploi dans l’année qui suit l’obtention de leur diplôme. L’insertion professionnelle des diplômés d’Ina Sup vise les secteurs de la production audiovisuelle et cinématographique, la distribution physique et numérique des contenus, les chaînes de télévision, les sites web des médias et les opérateurs de télécommunication. 

Les diplômés peuvent occuper des postes de producteur de fiction, de documentaires et de contenus pour le web, mais aussi de régisseur, de responsable de la programmation ou de chef de projet dans le domaine de l’édition en ligne. Des structures comme Canal +, Vuitton, AB Productions, le Forum des Images ou encore Marathon Digital ont accueilli en stage ou recruté des étudiants et des diplômés de l’école. 

À lire sur Archimag