Publicité

Archiviste à la Maison-Blanche : 60 000 dollars par an pour faire des puzzles avec les documents déchirés par Trump

  • puzzle_trump.jpg

    journal-morceau
    "J'ai eu une lettre de Schumer (ndlr : le sénateur Chuck Schumer), a expliqué Solomon Larkey à Politico ; il l'a déchiquetée, c'était complètement dingue. La feuille était en minuscules morceaux" (Pixabay/Pezibear)
  • Le meilleur allié des archivistes de la Maison-Blanche ? Le ruban adhésif transparent.

    Faire des puzzles avec des documents officiels serait le quotidien des archivistes de la Maison-Blanche. Alors que le Presidential Record Act de 1981 oblige la conservation aux Archives nationales de tout document consulté par le président américain, des archivistes sont aujourd'hui payés plus de 60 000 dollars par an pour compenser l'une des fâcheuses habitudes de Donald Trump : déchirer en petits morceaux les papiers qui lui passent entre les mains.

    Un job à 60 000 dollars par an

    "J’avais l’impression de faire le travail le plus ingrat qu’on aurait pu me demander à moins de devoir vider les poubelles, a confié Reginald Young, un ancien employé du département des archives licencié en avril, au site d'information Politico ; on gagne plus de 60 000 dollars par an (environ 4 600 euros par mois), on devrait faire des choses beaucoup plus importantes que ça".

    Confettis

    Articles de presse annotés, invitations, mémos, courriers ou briefings... à chaque fois qu'il considère avoir fini de travailler sur un document, le président américain le déchire. “Parfois les documents étaient juste déchirés en deux, a expliqué Salomon Lartey, un autre employé, à Politico ; d’autres fois c’étaient de véritables confettis”. Salomon Lartey, qui travaillait dans le Old Executive Office pour le gouvernement depuis trente ans, a démissionné cinq mois seulement après la prise de fonction de Trump. "On utilisait du Scotch tape, transparent, ajoute-t-il ; il fallait recoller toutes les pièces ensemble comme un puzzle et donner tout cela au superviseur".

    Obama l'archiviste

    Un tel dispositif est totalement inédit à la Maison-Blanche et les temps ont donc bien changé, pour les archivistes de la Maison-Blanche. Ne serait-ce que depuis le départ du président Obama, lequel ne détruisait au contraire aucun document, et dont l'équipe s'attachait justement à tous les conserver en vue de leur archivage. 

     

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre d'avis émis par la Commission d'accès aux documents administratifs depuis 1978.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Ex Libris banner.jpg

    Indispensable

    Bannière BDD.gif