La Cnil condamne Google à une amende de 150.000€ quand Kevin vend son identité numérique 20.000€ sur Ebay

Vous avez jusqu'au 18 janvier pour acheter l'identité numérique de Kevin. DR

 

La Cnil se targue d'avoir sanctionné Google de l'amende la plus lourde mise à sa disposition : 150 000 euros. Une goutte d'eau dans l'océan d'or noir que représentent les données personnelles. En effet, un jeune Français de 22 ans vient justement de mettre en vente son identité numérique sur Ebay pour 20 000 euros.

150 000 euros, c’est le montant de l’amende dont vient d’écoper Google, condamné par la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) pour son non respect du droit français de sa politique de confidentialité des données sur internet.

Amende maximale

C’est dans un communiqué que la Cnil a annoncé le mercredi 8 janvier au soir son intention de sanctionner, par la plus lourde amende possible à sa disposition, le géant du web américain. Cette sanction s’accompagne de l’obligation pour Google de publier sous huit jours, et pendant quarante-huit heures "un communiqué relatif à cette décision sur la page d’accueil de Google.fr".

Les raisons de cette décision sont multiples : selon la Cnil, le géant du web procèderait à une "collecte déloyale" d’informations d’utilisateurs n’ayant pas de compte Google. Plus largement, elle l’accuse surtout de trop grandes imprécisions dans les explications fournies aux internautes sur l’utilisation de leurs données.

Enfin, l’interopérabilité des services proposés par Google avec ceux d’autres poids lourds d’internet est aussi pointé du doigt par la Cnil, qui l’accuse de croiser les données de ces différents services sans en prévenir suffisamment l’utilisateur.

50 milliards de dollars de CA

150 000 euros, c’est à la fois beaucoup pour la Cnil, et une goutte d’eau pour Google, fort d’un chiffre d’affaire dépassant les 50 milliards de dollars par an.

Le site Numerama s’est même amusé à faire le calcul suivant : 150 000 euros représenteraient seulement 0.0003 % du chiffre d’affaires mondial de Google en 2012, soient 2 minutes de chiffre d’affaires.

Si les nouvelles règles de confidentialités de Google - ayant fusionné en mars 2012 un soixantaine de règles d’utilisation en une seule - sont depuis plusieurs mois dans le collimateur de la Cnil, ses moyens de pression sont pour le moins limités au regard des moyens du groupe de Larry Page.

Cinq autres autorités européennes ont elles aussi lancé une procédure à l’encontre du géant de Mountain View : à côté des 150 000 euros de la Cnil française, l’organisme espagnol de surveillance d’internet a ordonné à Google le 19 décembre dernier de payer une amende de 900 000 euros pour de "graves violations" de la vie privée.

Kevin vend ses comptes sur Ebay

Est-ce un hasard si le site Fredzone relaye ce matin l’annonce d’un jeune Français de 22 ans prêt à vendre son identité numérique pour 20 000 euros sur Ebay ? Le jeune Kevin proposerait ainsi jusqu’au 18 janvier prochain de céder ses comptes Facebook, Google, Twitter et autre Linkedin au plus offrant afin de pouvoir s’offrir des études supérieures coûteuses. 

Seule restriction à son annonce : "que son intégrité morale soit préservée". Dans la mesure où il propose la livraison gratuite, il y a fort à parier que l’acheteur se montrera respecteux. 

A noter que le jeune Kevin Brouillaud se présentait il y a peu comme un jeune entrepreneur et concepteur web orienté web social sur le site Teamizy... un coup de pub efficace pour le jeune homme ou un coup de pied dans la fourmilière des milliards de données personnelles circulant gratuitement sur le web ?

 

Le chiffre du jour

44
C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

Recevez l'essentiel de l'actu !

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.