agents gratuits de veille

 

Moteurs spécialisés, moteurs d’actualité, agents de veille Intelligence économique.  ">i, métamoteurs, logiciels professionnels…Les outils informatiques dédiés à la veille sont de plus en plus efficaces mais leur coût peut parfois représenter un obstacle pour les petites organisations. Sans prétendre rivaliser avec les suites logicielles payantes, certaines applications gratuites constituent une alternative intéressante et apportent un premier niveau d’informationi non négligeable. C’est le cas des trois agents de veille gratuits retenus ce mois-ci.
Favebot est un nouveau venu plein de promesses qui fonctionne de façon extrêmement simple. Il suffit d’entrer un identifiant et un mot de passe, et de renseigner les termes sur lesquels on veut effectuer une veille. Celle-ci peut être assurée sur les blogs, l’actualité, les vidéos, les podcasts… En tout neuf catégories. La « trackinglist » est librement configurable et modifiable par l’utilisateur. Très efficace pour remonter de l’information provenant de la blogosphère, Favebot propose d’expédier un rapport de veille par flux RSSi ou par courriel  ">i. Dans ce dernier cas, attention à la surcharge de la messagerie!
Swamii, dans la même catégorie, se signale par une interfacei très sobre et particulièrement intuitive. La rubrique « interests » permet d’accéder au corpus de veille que l’utilisateur peut modifier à merci. Deux possibilités pour prendre connaissance des résultats : aller sur le site ou bien opter pour l’envoi d’un rapport de veille par courriel selon un rythme choisi par l’utilisateur– quotidien, tous les deux ou trois jours, hebdomadaire. On regrettera cependant la faiblesse des résultatsen langues autres que l’anglais.
Pleegs est encore plus facile d’usage : il ne demande rien d’autre que d’entrer « un nom, une entreprise, un produit » dans l’unique champi de recherche disponible sur la page d’accueil. Simplissime et très efficace si l’on en croit le nombre d’articles retrouvés à partir d’une seule occurrence. Il est cependant possible de faire appel au mode avancé pour filtrer l’information.
Malgré leurs atouts, ces trois applications atteignent leurs limites en matière de pertinence. La veille effectuée sur des termes polysémiques fait parfois remonter autant de bruit i– information non recherchée – que de signal –information recherchée. À essayer tout de même...
 

Le chiffre du jour

44
C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

Recevez l'essentiel de l'actu !

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.