Publicité

i-expo 2010 : Aidel, ami des documentalistes et au service de leurs usagers

Nicolas Leconte et Dorothée Schraen. Guillaume Nuttin

 

« Dans une organisation, pouvoir se fier les yeux fermés à une source d'informationi représente un gain phénoménal ! » Nicolas Leconte, responsable du développement des applications webi de l'éditeur Aidel sait se faire convaincant lorsqu'il évoque l'outil de portail documentaire Superdoc. Et si on peut se fier les yeux fermés à cette source, c'est que la « source de veille Intelligence économique.  ">i qu'il propose, détaille Nicolas Leconte, est directement issue de bases de données qualifiées par les documentalistes qui les gèrent ».
Bref, la valeur ajoutée du documentaliste comme casque anti-bruit du veilleur ! Dorothée Schraen, chargé de communication de l'éditeur grenoblois confirme, ajoutant que « nos clients sont des veilleurs, car documentalistes, mais leurs clients eux aussi, les utilisateurs finaux, sont des veilleurs ».
Mais Aidel, qui, tout comme votre magazine préféré, souffle sa vingt-cinquième bougie, ne s'arrête pas là dans les services rendus aux "clients de ses clients", puisqu'il propose depuis peu son outil Supremia Gedi en consultation sur support nomade (iPhone, Blackberry, etc.). « Il sagissait d'apporter une réponse aux cas d'utilisateurs nécessitant un poste informatique nomade dans le traitement quotidien de leurs tâches documentaires », explique son responsable en applications web.
 

Formulaire de recherche

Le chiffre du jour

1
C'est le nombre de sites internet que compte officiellement la toile mondiale depuis le 17 septembre dernier.

Newsletter

Nous suivre

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.