Publicité

Couperin : "PNB n'est pas adapté aux besoins de l'Enseignement supérieur et de la Recherche"

  • 273 1_3 actu ebook britannique CJO.jpg

    Au sein du consortium Couperin, une cellule e-book est spécialement dédiée à la question des négociations et à la veille sur la thématique des livres électroniques. (Maria Elena/Flickr)
  • Selon le consortium mobilisant les opérateurs de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sur les enjeux des ressources documentaires numériques, le Prêt numérique en bibliothèque (PNB) doit revoir sa copie.

    Décidément, le projet du Prêt numérique en bibliothèque (PNB), piloté par Dilicom, est loin de faire l'unanimité. Malgré les critiques de certains bibliothécaires sur Internet, PNB est actuellement en cours d'expérimentation dans plusieurs établissements de lecture publique.

    Le consortium Couperin, qui regroupe depuis 1999 les opérateurs de l'Enseignement supérieur et de la Recherche autour des questions liées au numérique, prend à son tour position dans un communiqué publié le 14 mars dernier. Selon lui, "PNB n'est pas adapté aux besoins de l'enseignement supérieur et de la recherche" et son développement "aura immanquablement desrépercussions sur l'ensemble de la chaîne de diffusion du livre numérique en France".

    Régression inacceptable

    Saluant certains points positifs de PNB (hub interprofessionnel, la librairie comme partenaire commercial des bibliothèques, etc), Couperin dénonce le manque d'offres éditoriales en ouvrages de recherche et en manuels. 

    De plus, il pointe du doigt plusieurs aspects de PNB ne tenant pas compte des particularités et de l'hétérogénéité des publics de l'Enseignement supérieur et des missions de ses établissements, risquant ainsi de "brider l'innovation en France dans ce domaine". Sont visés notamment la multiplicité des droits rendant leur gestion impossible pour les membres de Couperin ; l'absence de bouquetmenaçant le travail de négociation mené par le consortium ; ou encore l'indisponibilité d'un livre acheté après x consultations/durée de détention, constituant une "régression inacceptable et en totale opposition avec les missions de préservation et de transmission de l'information".

    PNB doit revoir sa copie

    Couperin s'est inspiré des différents retours d'expériences concernant le prêt de livres numériques hors de nos frontières (Québec, Finlande, Grande-Bretagne, Etats-Unis, etc) pour formuler ses aspirations en la matière dans ses Dix commandements à l'éditeur d'e-books : pour une offre idéale et réclame unerefonte du modèle économique de PNB.

    Le consortium lance un appel pour l'ouverture d'une large concertationassociant Dilicom, les éditeurs et le réseau Carel (Coopération pour l'accès aux ressources numériques en bibliothèques).

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.