Publicité

Fonction publique : pour ou contre une fusion des filières bibliothèque et patrimoine ?

  • babyfoot.jpg

    La fusion des différentes professions du patrimoine en un seul corps de métier est-elle pour demain ? (Pixabay/Niekverlaan)
  • Mobilisant depuis plusieurs mois déjà nombre d'associations professionnelles, l'idée n'est pas nouvelle. Voici quelques annonces en avant-première sur la prochaine prise de position commune en préparation...

    En janvier dernier, six associations d'archivistes, de bibliothécaires et de conservateurs faisaient suite au rapport "Pêcheur" en publiant un communiqué commun défendant de concert cette fameuse refonte de la filière culturelle dans la fonction publique. Aujourd'hui, l'Association générale des conservateurs de collections publiques de France (AGCCPF) fait à nouveau entendre sa voix en faveur d'une évolution des statuts des professions du patrimoine (conservateur et d'attaché de conservation) et d'un rapprochement avec les métiers "cousins" d'archivistes et de bibliothécaires. 

    Annonces en avant-première

    Interviewé par la Gazette des communes, le conservateur en chef et directeur des musées de Troyes (Aube), Eric Blanchegorge, l'actuel président de l'AGCCPF, annonce la publication d'un nouveau communiqué commun pour cet automne, lequel portera sur "l’évolution des filières culturelles patrimoniales au regard des recommandations généralistes que fait le rapport 'Pêcheur'" ; l'occasion selon lui de préciser certaines de leurs positions. Se livrant en "avant-première" sur certains de ces points, Eric Blanchegorge énumère quelques uns des éclaircissements à venir :

    Fusions

    - Fusion des statuts de bibliothécaire et d'attaché de conservation avec leur alignement sur celui d'attaché territorial ;
    - Accès des professionnels du patrimoine à des postes administratifs, "voire de direction administrative culturelle, et pas seulement  d'institutions" ;
    - Création d'un grade de conservateur équivalent à celui de conservateur général dans la fonction publique d'Etat et ce au sein du cadre d'emploi des conservateurs territoriaux ; 
    - Révision des quotas (promotion interne) limitant l'accès des attachés de conservation aux postes de conservateur, comme c'est le cas dans nombre de collectivités

    Et en ce qui concerne la fonction publique d'Etat :
    - Création d'un corps de catégorie A pour les agents effectuant des fonctions patrimoniales ou documentaires ; 
    - Fusion des corps des bibliothécaires et des chargés d’études documentaires (avec extension éventuelle d’un tel regroupement aux ingénieurs d’études) ;
    - Fusion du corps des conservateurs généraux avec celui des conservateurs.

    Et vous : quelle est votre opinion ? Réagissez !

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.