Publicité

Bibliothèques : François Hollande annonce un coup de pouce financier de l'Etat pour leur ouverture le dimanche

  • bib enfant.jpg

    "J'ai demandé au gouvernement de déposer un amendement au projet de loi de finance pour que l'Etat soutienne financièrement les villes qui ouvriront les bibliothèques le dimanche" a déclaré François Hollande. (Pixabay/PublicDomainPictures)
  • Serait-ce un premier pas vers un élargissement généralisé des horaires de bibliothèques le soir et le week-end ?

    François Hollande a annoncé le mercredi 30 septembre qu'un coup de pouce financier de l'Etat serait prochainement accordé aux municipalités qui décideront d'ouvrir leurs bibliothèques publiques le dimanche. L'objectif du président de la République : favoriser l'accès à la lecture, en particulier des plus jeunes.

    C'est en marge de la visite d'une exposition au musée des Arts décoratifs organisée en l'honneur du 50ème anniversaire de la maison d'édition de livres jeunesse, l'Ecole des loisirs, que le chef de l'Etat a annoncé sa demande pour qu'un amendement au projet de loi de finance soit déposé par le gouvernement.

    Une chance, pas un privilège

    "La lecture est un formidable moyen d'émancipation, de partage, d'évasion, a déclaré François Hollande ; cette chance-là ne doit pas être un privilège". Le président de la République a également rappelé que 150 000 enfants avaient bénéficié cette année du partenariat entre le ministère de la Culture et les différentes Caisses d'allocations familiales (Caf) pour "promouvoir la lecture auprès des familles modestes". 200 000 jeunes devraient en profiter l'an prochain. 

    Les associations approuvent

    Cette mesure a été saluée par l'association Bibliothèques sans frontières, laquelle milite depuis plusieurs mois pour l'ouverture des bibliothèques le soir et le dimanche. "Au moment où de trop nombreuses municipalités annoncent la fermeture de bibliothèques ou la réduction de leurs ressources et activités, Bibliothèques Sans Frontières se montrera vigilant aux côtés des associations et notamment de l'Association des Bibliothécaires de France (ABF), quant à la mise en oeuvre effective de cette annonce", a indiqué l'association dans un communiqué.

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.