3 réseaux sociaux dédiés aux amoureux des livres à tester d'urgence

Le 03/12/2015 - Par Clémence Jost
Livraddict, BlablaLivre et Wattpad : 3 réseaux sociaux de lecture au banc d'essai. (Visual hunt)

Les réseaux sociaux sont comme les sites de rencontre : on apprécie l'idée que leur audience soit la plus large possible, mais on aime surtout s'y retrouver "entre soi" pour parler de ses passions. Et en matière de lecture et de littérature, le choix entre les plateformes est large. Voici notre sélection.

Livraddict

Citons d'abord l'un des pionniers du genre, lancé en 2009 par quatre bénévoles amoureux de la lecture : Livraddict. Ce qui n'était au départ qu'un simple forum entre lecteurs a rapidement étoffé ses fonctionnalités pour devenir aujourd'hui une véritable bibliothèque virtuelle, Bibliomania, dans laquelle chacun peut chroniquer des ouvrages, indiquer les livres qu'il détient, ceux qu'il a lus, est en train de ou aimerait lire.

Comme tout réseau social qui se respecte, Livraddict vous permet également de vous constituer une communauté virtuelle d'amis avec lesquels échanger. L'onglet "prêt" vous propose de lister les livres que vous avez prêtés et à qui, ainsi que ceux que l'on vous a empruntés : une fonction pratique pour toujours garder un oeil sur les pépites de littérature auxquelles on tient. Enfin, la plateforme organise chaque mois un "book club", sorte de club de lecture virtuel autour d'un seul ouvrage annoncé deux mois à l'avance et lors duquel les internautes inscrits pourront partager leurs impressions.

 

BlablaLivre

BlablaLivre fait figure de petit nouveau, mais se distingue par son originalité. La plateforme se propose de vous faire découvrir des livres en une minute seulement grâce aux "microcritiques" de 140 caractères postées par les autres membres (ça vous rappelle quelqu'un ?).

En véritable réseau social, BlablaLivre vous permet comme aux autres de rédiger et de liker des critiques, d'attribuer une note aux ouvrages et d'échanger avec d'autres membres de la communauté. La start-up auvergnate lancée en avril 2015 souhaite que vous ne passiez plus des heures à vous faire une opinion sur un livre (papier ou numérique), mais aussi populariser la critique.

BlablaLivre dispose d'une autre fonctionnalité particulièrement intéressante : la possibilité de constituer, grâce à son profil, une sorte de bibliothèque virtuelle rassemblant les livres que vous avez lus, ceux que vous aimeriez lire, ainsi que toutes les critiques que vous avez postées. Les métadonnées des ouvrages sont aujourd'hui récupérées depuis Amazon (avec redirection d'achat), mais un partenariat devrait bientôt voir le jour avec Places des Libraires, afin que les clients puissent soutenir leur librairie de proximité. Et parce que la plateforme s'adresse aux plus pressés d'entre nous, s'inscrire à BlablaLivre prend seulement quelques secondes et permet une inscription via Facebook en un clic.

 

Wattpad

Wattpad est au cloud ce que le café Procope est à Paris. Dans ce café littéraire dématérialisé, on se réunit pour "causer" littérature librement : auteurs et lecteurs (essentiellement adolescents) s'y croisent et échangent tout en partageant gratuitement des textes, souvent en cours d'écriture. Essais, romans, nouvelles... plusieurs millions de livres numériques en plus de 50 langues, découpés en feuilletons, remplissent les étagères de cette plateforme d'autopublication, devenue une véritable bibliothèque numérique collective.

Chaque livre est agrémenté des commentaires laissés par les autres membres : à l'image d'une publication Facebook ou Youtube, il est possible de savoir combien de fois votre livre a été lu, ainsi que le nombre d'avis et de "like" qu'il a reçus. Chaque ligne d'un livre peut être commentée ou recommandée par mail ou via les autres réseaux sociaux. Une messagerie instantanée est également proposée, vous permettant de discuter avec vos "co-lecteurs". Le succès de cette plateforme lancée en 2006 à Toronto (Canada) ne cesse de s'étendre. En témoigne l'insolent succès d'After, le bestseller d'Anna Todd, dont la traduction en français constitue l'un des plus gros tirages de la rentrée 2015 avec 180 000 exemplaires. Car c'est sur Wattpad que la jeune américaine a commencé son livre, parcouru par 12 millions d'internautes.

À lire sur Archimag