Publicité

Le jour où Prince a sauvé une bibliothèque de la fermeture

  • Prince_by_jimieye.jpg

    Première visite de Prince en Ireland durant son Nude Tour de 1990. (Flickr/jimieye CC BY 2.0)
  • Le chanteur Prince avait réalisé un don de 12 000 dollars à l'attention d'une bibliothèque du Kentucky menacée de fermeture en 2001. Un choix certainement motivé par le symbole historique de l'établissement. 

    Argh... 2016 ! Une nouvelle légende disparaît et le monde de la pop s'en trouve une fois de plus dépeuplé. Le chanteur Prince est mort le jeudi 21 avril à l'âge de 57 ans dans sa résidence de Paisley Park, près de sa ville natale de Minneapolis. Virtuose créatif et sulfureux, Prince laisse derrière lui un héritage musical hors du commun. Mais pas que : en faisant un don de 12 000 dollars à l'antenne "Western" de la bibliothèque publique de Louisville (Kentucky), menacée de fermeture en 2001, la star l'avait sauvée et permis de subvenir à ses besoins pendant des années.

    Pourquoi cette bibliothèque en particulier ?

    Personne ne connaît les raisons exactes de ce don. "Il était très généreux", a déclaré Paul Burns, le porte-parole de la bibliothèque, selon lequel le chanteur aurait choisi de soutenir l'établissement en raison de son poids historique : la "Western Branch", antenne de la Louisville Free Public Library, serait en effet la toute première bibliothèque gratuite du pays ouverte aux afro-américains et entièrement gérée par eux. Ouverte en 1905, elle fut d'abord baptisée la "Western Colored Library". "Nous avons utilisé cet argent pendant des années", a confié Haven Harrigton, président de l'Association de quartier Russell de Louisville, et ancien employé de la Western Library. 

     

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.