Publicité

La salle Labrouste, nouvel écrin de la bibliothèque de l'INHA

  • inhaleg.jpg

    La salle Labrouste depuis l’entrée du magasin central, avril 2016. © Jean‐Christophe Ballot - BnF/INHA/OPPIC
  • La bibliothèque de l'Institut National d'Histoire de l'Art prendra bientôt ses quartiers dans une salle Labrouste totalement rénovée qui pourra accueillir plus de 400 lecteurs au milieu de 1,7 millions de documents.

    Pour les lecteurs qui ont connu la célèbre salle Labrouste de la Bibliothèque nationale de France, la surprise sera de taille. Fermé depuis 1998, le chef-d'oeuvre de l'architecte Henri Labrouste accueillera bientôt la bibliothèque de l'Institut National d'Histoire de l'Art (INHA). Dès le vestibule, les usagers découvriront un espace totalement réaménagé, empli de lumière et orné d'un monumental lustre dessiné par Georges Berne.

    La salle Labrouste, dépoussiérée et totalement rénovée, a conservé l'essentiel : ses célèbres coupoles, ses colonnes en fonte, sa structure métallique, ses deux cariatides qui encadrent une porte monumentale menant aux magasins... Mais le numérique a fait son apparition et chaque place de travail disposera d'une prise électrique et d'un accès au web.  

    L'une des plus importantes collections du monde

    Le nouvel équipement permettra d'accueillir 430 lecteurs contre une centaine aujourd'hui. Un changement majeur leur sera proposé : ils pourront bien sûr s'installer dans la salle de lecture mais auront également la possibilité de choisir une place dans le magasin autrefois réservé aux bibliothécaires. D'élégantes tables de bois dessinées par l'architecte Bruno Gaudin sont disposées dans la travée centrale.

    Autour d'eux, 1,7 million de documents soit l'une des plus importantes collections du monde dans le domaine de l'histoire de l'art : "dans ce projet, le livre reste central et les usagers pourront librement accéder à 180 000 ouvrages et déambuler dans une grande partie du magasin" explique Anne-Elisabeth Buxtorf directrice de la bibliothèque de l'INHA.

    Le patrimoine documentaire de l'INHA est composé à 60 % de collections non francophones et les acquisitions se font aussi bien en Europe qu'en Asie ou qu'en Amérique latine. Il héberge également les archives de l'historien de l'art André Chastel (1912-1990).

    Elargissement des horaires d'ouverture

    Autre bonne nouvelle pour les usagers : la bibliothèque sera désormais ouverte 63 heures par semaine dont le samedi de 9 à 19 heures 30.

    Mais les usagers devront encore patienter quelques mois pour profiter du nouvel équipement. Le déménagement des collections aura lieu à partir du mois de septembre prochain. L'ouverture au public est prévue pour le 15 décembre 2016.

     

     

     

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.