Voyage au coeur des bibliothèques des présidents de la République

Le 17/02/2017 - Par Bruno Texier
La bibliothèque du Palais de l'Elysée (Présidence de la République)

France Culture propose une série d'émissions consacrées aux bibliothèques des présidents de la République de Charles de Gaulle à François Mitterrand.

Charles de Gaulle, Georges Pompidou et François Mitterrand avaient au moins un point commun : le goût des lettres. Les Mémoires de guerre (de Gaulle), l'Anthologie de la poésie française (Pompidou) et Le coup d'Etat permanent (Mitterrand) sont lus et reconnus comme des oeuvres littéraires bien au-delà du cercle des militants politiques. Et ces trois présidents de la République entretenaient un lien particulier avec les livres qu'ils ont patiemment assemblés dans leur bibliothèque personnelle.

France Culture propose aujourd'hui de plonger dans ces bibliothèques. "Les orateurs de la Révolution française puisaient à l'envi dans les classiques grecs et latins pour forger leurs discours. Les débats entre Athènes et Sparte, tout comme les discussions du Sénat de Rome, leur semblaient presque contemporains des événements qu'ils vivaient. Cette culture classique, forge de la rhétorique politique, perdura tout au long du XIXème ainsi qu'une bonne partie du XXème" explique Emmanuel Laurentin producteur et présentateur de l'émission La Fabrique de l'Histoire.

Baudelaire, Saint-John Perse et Chateaubriand

L'émission convie les auditeurs à une ballade au coeur de la bibliothèque de Charles de Gaulle dans sa résidence La Boisserie à Colombey-les-Deux-Eglises : de nombreux ouvrages historiques et militaires côtoient une production littéraire plus personnelle.  La bibliothèque de Georges Pompidou est évoquée à travers sa passion pour les poètes et notamment Baudelaire.

François Mitterrand pour sa part, en lecteur compulsif et bibliophile convaincu, possédait de nombreuses éditions de Sain-John Perse, Jules Renard et Chateaubriand. Une collection régulièrement enrichie par ses célèbres promenades chez les bouquinistes des quais de Seine à Paris...

 

À lire sur Archimag