Olivier Caudron : "Un directeur de bibliothèque doit être dans l'anti-routine !"

Le 24/07/2017 (Mis à jour le 27/07/2017) - Par Bruno Texier
Olivier Caudron « je crois beaucoup à l'intelligence collective et à l'apport de chacun » / F.Deval, Mairie de Bordeaux

Sommaire du dossier :

Olivier Caudron est conservateur général des bibliothèques et inspecteur général des bibliothèques. Il intervient ici au titre d'ancien directeur de bibliothèque municipale (Pau et Bordeaux) et de bibliothèque universitaire (IUFM Midi-Pyrénées et université de La Rochelle).

Quelles compétences et quels traits de caractère un directeur de bibliothèque doit-il posséder ?

Un directeur de bibliothèque doit posséder des compétences multiples, car il s'agit d'une fonction variée : management de personnel, gestion de budget et de locaux, connaissances administratives... Bien entendu, il doit également connaître son coeur de métier organisé autour d'un savoir professionnel.

N'oublions pas son profil scientifique : les conservateurs sont d'ailleurs considérés comme du personnel scientifique. 

À côté de ces compétences, il doit faire preuve d’un « savoir être » : curiosité d'esprit, ouverture sur le monde, volonté de décloisonner et de créer des partenariats, capacité d'adaptation dans un secteur très impacté par le numérique... Il doit aussi savoir se remettre en question, faire preuve de souplesse à l'intérieur d'un cadre relativement strict. Tous ces aspects relèvent du bon sens.

Certains directeurs d'établissement se plaignent d'un emploi du temps surchargé. Quels conseils leur donnez-vous ?

Il est vrai que la fonction est très prenante ! Il faut donc prioriser, et...

Les lecteurs ne les connaissent pas, ils sont pourtant bien là : les directeurs de bibliothèque. En bibliothèques de lecture publique ou universitaires, ce sont eux qui donnent le cap, motivent les équipes, tiennent les budgets.
  ou  Abonnez-vous

À lire sur Archimag