Publicité

Guillaume Gast, un pont entre deux rives

  • guillaume gast (1).jpg

    Guillaume Gast a suivi des études d'archiviste avant de diriger la section art / bande-dessinée / illustrations de la médiathèque André Malraux à Strasbourg (INET / P.BASTIEN)
    Guillaume Gast a suivi des études d'archiviste avant de diriger la section art / bande-dessinée / illustrations de la médiathèque André Malraux à Strasbourg (INET / P.BASTIEN)
  • Il était archiviste. Il est devenu bibliothécaire. Une reconversion peu fréquente parmi les professionnels du document. Mais cette migration ne doit rien au hasard. Dans une première vie, Guillaume Gast a beaucoup fréquenté les services d'archives. D'abord comme usager puis comme professionnel des archives.

    Alors étudiant en Histoire à Strasbourg, il est amené à passer du temps au milieu des archives : "Mon mémoire portait sur la représentation photographique de Nelson Mandela pendant sa captivité. J'ai fait beaucoup de recherches iconographiques alors qu'il existe peu de clichés de cette période de Mandela".

    Sa maîtrise en poche, il quitte sa ville natale et traverse la France d'Est en Ouest pour entamer un DESS archives et images à Toulouse. Là il y reçoit une formation très pointue qu'il ne va pas tarder à mettre en pratique... à Strasbourg. Recruté au sein des Archives départementales du Bas-Rhin, il accumule les tâches : responsable de la base de données et webmaster, il accompagne également les agents dans la prise en mains des nouveaux outils informatiques. Et traduit les demandes des archivistes en langue compréhensible pour les informaticiens ! "De cette expérience, j'ai retenu le grand intérêt du public pour son patrimoine documentaire. C'est très valorisant pour les archivistes et cela les conforte dans leurs missions", se souvient-il.

    "J'ai pu m'appuyer sur des équipes motivées"

    Après quatre ans et onze mois passé aux AD 67, Guillaume Gast change d'horizon et regarde du côté des bibliothèques. Nous sommes en 2007 et Strasbourg s'apprête à inaugurer sa grande médiathèque André Malraux.

    Bien qu'archiviste de formation, il convainc le directeur de l'établissement et se retrouve à diriger la section arts-bandes dessinées-illustrations : "Ma formation initiale m'a permis de valoriser ma candidature notamment dans les domaines de la préservation et de la valorisation du document. Au sein de la médiathèque, je constate que le public est plus large que celui qui fréquente les services d'archives. Nous décidons alors de multiplier les initiatives pour nous adresser au grand public".

    Cela passe par des modules de formation et d'aide aux usagers : les utilisateurs peuvent apprendre à rédiger un CV, ils s'initient à la navigation sur le web et se forment aux logiciels bureautiques... Le public répond présent et n'hésite pas à faire des suggestions.

    "Je garde un excellent souvenir de cette expérience où j'ai pu m'appuyer sur des équipes motivées dans de très bonnes conditions. J'ai pu également constater les nouveaux usages en cours dans les bibliothèques : à l'heure de la dématérialisation des procédures administratives, nous remplissons un rôle de service public en aidant les usagers qui ne sont pas à l'aise avec l'informatique".

    Elève conservateur territorial de bibliothèques 

    Au mois d'octobre 2016, Guillaume Gast passe un nouveau cap et rejoint l'Inet (Institut national des études territoriales). Sa carte de visite fait mention de sa nouvelle identité : "Elève conservateur territorial de bibliothèques, promotion Gerda Taro et Robert Capa".

    Ce programme de formation se déroule sur dix-huit mois entre cours sur l'organisation territoriale de l'administration française et stages en bibliothèques. Ces derniers le mènent à Gap où il observe le réseau de bibliobus qui sillonnent les villages reculés des Hautes-Alpes. Puis à la bibliothèque municipale de Lyon qui développe des expériences de bibliothèques hors les murs. 

    A ses yeux, ces stages constituent de très intéressants postes d'observation pour comprendre l'évolution des attentes du public : "Cela doit être considéré comme un exercice très stimulant par les bibliothécaires..."


    Il like

    Son livre préféré : la série des "Paul" de Michel Rabagliati que je trouve très juste dans sa description des relations humaines.

    Son morceau de musique préféré : "All of my life" de Kevin Morby est le titre que j'ai le plus écouté ces derniers mois... C'est un chouette morceau !

    Sa ville préférée : j'adore vivre à Strasbourg et j'ai adoré passer du temps à Lisbonne en vacances.

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    banniere GP52 web.png

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.