Article réservé aux abonnés Archimag.com

Comparatif : des scanners petit volume très polyvalents !

  • scanner_kodak.jpg

    scanner-kodak-alaris
    S’assurer de la bonne préhension du papier, de la robustesse du scanner et du coût de la maintenance est primordial ! (Kodak Alaris)
  • Pouvant numériser jusqu’à une centaine de pages par minute, les scanners petit volume répondent à des besoins de production relativement constants, la plupart du temps dans le cadre d’une Ged. Et pour se rendre encore plus indispensables, ils misent aussi sur leur polyvalence.

    On souligne régulièrement la difficulté de faire entrer les scanners dans des catégories homogènes : scanners de bureaux, de service, départementaux, de production… La performance en nombre de pages numérisées est certes un critère important, mais pas exclusif. Les scanners destinés à de petits volumes de numérisation n’échappent pas à ce constat. Il suffit de regarder les prix : le premier prix est inférieur au millier d’euros quand le plus cher dépasse allègrement 6 000 euros !

    cartes, Vitale, bancaire, d’identité

    Mais cette disparité ou variété de l’offre est probablement une réponse à des besoins qui eux-mêmes ne sont pas forcément homogènes. Tous les produits acceptent le format A4 - format professionnel le plus courant -, et assez souvent le format A3 (quitte à le plier en deux pour le scanner et à le reconstituer avec le logiciel). Tous aussi traitent les chèques et les cartes de visite. Le chargeur est également ouvert à d’autres cartes, Vitale, bancaire, d’identité… Selon les modèles, documents longs ou épais peuvent être traités, de même que des livres reliés. On quitte ici une logique de production pour entrer dans du ponctuel. Il n’est pas étonnant que ces scanners puissent s’adresser autant à des professionnels indépendants et des TPE qu’à des entreprises de types PME-PMI.

    Reste que les scanners petit volume sont d’abord choisis dans le cadre d’une Gestion électronique de documents (Ged). C’est ce que souligne Kevin Nadin, responsable France chez le distributeur Autrex, qui souligne avoir affaire “autant à des nouveaux achats qu’à des remplacements”. Il précise aussi....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    La sensibilité aux problématiques des données personnelles s’est aujourd’hui généralisée : maîtrise de sa réputation, protection de sa vie privée, propriété sur ses propres données. Mais un nouveau règlement européen vient d'être pris. + Numéro 300 ! Pour fêter cet événement, Archimag vous livre ses secrets de fabrication et dévoile les coulisses de la rédaction !
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.