Publicité

Documation 2017 : un salon au coeur des métiers

  • documation 2.png

    Documation
    Retrouvez Archimag sur le stand B 62 du salon ! (Flickr / Documation Reed)
  • L'édition 2017 du salon Documation - Data Intelligence Forum ouvrira ses portes demain, du 29 et 30 mars, à la Porte de Versailles, à Paris. 5 000 professionnels sont attendus pour réfléchir à la transformation numérique des entreprises. 

    Cap sur l'information et les données ! Pour sa 23e édition, Documation renforce son positionnement sur les data en intégrant pour la deuxième année consécutive le Data Intelligence Forum. Les 5 000 visiteurs attendus pourront y rencontrer une centaine d'exposants qui font autorité dans les domaines traditionnels de Documation : dématérialisation, partage de l'information, gestion des connaissances, archivage... Ils pourront également rencontrer des acteurs moins connus qui évoluent dans le traitement des données. 

    Depuis sa création en 1994, Documation est le lieu où les entreprises réfléchissent à leur avenir. Toutes les évolutions technologiques qui bouleversent les entreprises y ont été exposées et discutées. De l'archivage à valeur probante jusqu'aux réseaux sociaux d'entreprise en passant par le cloud, les visiteurs ont pu y trouver des réponses opérationnelles à leurs enjeux. L'édition 2017 s'inscrit dans un contexte particulier : celui d'élections présidentielles dont le sort échappe à toute prévision raisonnable ! Dans le programme des candidats, le numérique fait figure d'incontournable élément de langage. Mais qu'en est-il en réalité ? Pour de nombreux éditeurs, la copie est à revoir et la filière numérique doit devenir "une affaire d'Etat".

    Transformation numérique

    Documation 2017 sera donc l'occasion pour eux de faire entendre leur voix. Et cela alors qu'une étude réalisée par le cabinet Roland Berger et Google France vient souligner la situation contrastée de la transformation numérique des entreprises françaises. En dépit de la vitalité de ses start-up et des nombreux progrès accomplis dans le domaine de l'administration électronique, la France se voit épinglée sur certains points. "Les entreprises françaises sont à la traîne en matière d'équipement et d'usagers numériques", souligne cette étude. Soyons concret : près de la moitié (46 %) des grandes entreprises françaises ne disposent pas d'un logiciel de CRM (gestion de relation clients) !

    Autant dire que pour les éditeurs présents sur le salon, un marché reste à conquérir tant dans le secteur privé qu'au sein de l'administration.

    Double innovation

    Cette année, Documation a doublement innové. D’abord en choisissant de dérouler son cycle de conférences autour de quatre idées phares correspondant à quatre univers où se rejoignent technologies, usages et métiers. Il s’agit de :

    • la dématérialisation : cela va de la numérisation, par exemple des factures, à la prise en compte d’un processus complet au service de l’efficacité ;
    • la protection : ou comment instaurer la confiance dans le numérique (archivage électronique, données personnelles, lutte contre la fraude documentaire) ;
    • le partage : le travail collaboratif est devenu la norme, le cloud décuple les possibilités, cela peut entraîner une réorganisation de type digital workplace ;
    • la valorisation : sous diverses appellations, le knowledge management reste un axe fort de gestion de l’information, la business intelligence vient en renfort, tandis que le big data prend ses marques.

    Ces univers reflètent les préoccupations des visiteurs ; elles ont été recueillies à travers une enquête de satisfaction lancée à l’issue de la précédente édition du salon.

    L’autre innovation de Documation-Dif 2017 est la méthode de travail adoptée par son comité scientifique. Sa formation a été assurée par Archimag et par Veille Magazine, tous deux partenaires du salon, et, à la différence des années précédentes, le programme bâti par ce comité s’est appuyé sur un appel à communications lancé fin 2016.

    Ainsi, si l’on s’en tient aux conférences plénières, les congressistes se voient proposer les thèmes suivants :

    • quelles sont les tendances de fond qui, en 2017, permettront à vos organisations de réussir leur digitalisation ? (29 mars, 9h30-10h30)
    • données personnelles : comment se mettre en conformité avec le nouveau règlement européen (GDPR) (29 mars, 16h45-17h45)
    • digital workplace : mise en place d’un poste de travail 100 % numérique dans un environnement repensé et réaménagé (30 mars, 9h30-10h30)
    • à l’heure de la dématéralisation et des services numériques, comment garantir la confiance ? (30 mars, 14h45-15h45)
    • et, côté Data Intelligence Forum : de la transformation à l’excellence numérique (29 mars, 12h-13h) ; le numérique, une affaire d’Etat : moi, candidat, président de la France numérique… (30 mars, 12h-13h)

    A noter que de nombreux thèmes sont aussi à suivre dans les conférences experts.

    Nouveautés chez les éditeurs

    Entre deux conférences, les visiteurs pourront également arpenter les allées du salon et aller à la rencontre des éditeurs venus présenter leurs dernières nouveautés :

    • Locarchives mettra en avant les nouvelles versions de ses solutions de dématérialisation (dossiers du personnel, bulletins de paie, factures et dossiers médicaux) ;
    • Epson dévoilera les six derniers scanners de sa gamme (scanners à défilement, scanners polyvalents et scanners compacts professionnels) ;
    • Aidel présentera sa plateforme de catalogage partagé Supremia Network ainsi que les dernières innovations de son portail documentaire en ligne Webportal ;
    • en plus d'annoncer le lancement d'une offre dédiée au social learning en partenariat avec la société 1Day1Learn, Jalios fera le point sur sa nouvelle solution tout-en-un transformant l'intranet collaboratif en une digital workplace ;
    • Jouve présentera sa solution Jouve Mobile Capture, honorée récemment lors des grands prix Banque & Innovation 2016 et de la 15e édition des Trophées de l'assurance ;
    • fort de son partenariat noué en 2016 avec Authôt, Opsomai dévoilera le nouveau module de retranscription automatique de vidéos apporté à son logiciel de médiathèque Opsis Media ;
    • Hewlett Packard Entreprise reviendra sur sa collaboration avec Iron Mountain lui permettant d'automatiser la collecte, l'application et la mise à jour des règles d'archivage des contenus d'entreprise ;
    • Efalia confirmera l'acquisition de la société Appic, elle complète grâce à elle son offre de gestion documentaire ;
    • Canon présentera son nouveau scanner réseau imageFormula ScanFront 400, les nouvelles versions de ses logiciels de capture OCR ainsi qu'une toute nouvelle offre logicielle dédiée à la transformation numérique des RH ;
    • enfin, M-Files fera le point sur sa solution de gestion de l'information d'entreprise (EIM) destinée à tirer profit des "dark data".

    En plus de toutes ces nouveautés et de celles d'autres éditeurs déjà bien connus des visiteurs (Esker, Kleegroup, Everteam, JLB Informatique, Connective ou encore Isis Papyrus), seront présents de nouveaux acteurs tels que Matlo, qui viendra présenter la première version de sa plateforme cloud d'analyse de données par la data visualisation au Data Intelligence Forum. L'édition 2017 de Documation-Dif s'annonce décidément bien dense !

    A noter : Un journal du salon préparé par la rédaction d'Archimag vous sera distribué gratuitement chaque matin pour vous informer des temps forts de la journée et des nouveautés présentées par les exposants. 

    Sur Twitter : #documation2017 / #DataInFo

     

    À lire sur Archimag

    Formulaire de recherche

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Nous suivre

    Publicité

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.