7 conseils pour vos projets d’ECM

Le 26/09/2017 (Mis à jour le 28/09/2017) - Par Christophe Dutheil
Pour mener son projet d'ECM à bien, il faut penser processus métiers (Bench Accounting / Visualhunt)

Sommaire du dossier :

Un projet de gestion de contenu doit montrer clairement son utilité et sa capacité à lutter contre l’éparpillement des données. Voici 7 conseils pour qu’il soit couronné de succès.

1 - Identifier des leviers de transformation (et d’adoption)

« La transformation digitale des métiers, très attendue par les dirigeants, est un booster d’adoption pour l’ECM », déclare Eric Le Garec, directeur associé de l’intégrateur nantais BlueXML (20 collaborateurs), spécialisé dans les projets de gestion de contenu et de dématérialisation. « Il faut commencer par analyser les besoins fonctionnels, puis livrer à chaque utilisateur final des informations sur ce que le projet devrait lui apporter ».

Dans la même logique, Olivier Rajzman, directeur commercial France de l’éditeur d’origine allemande Docuware, exhorte les décideurs à identifier les applications « boosters », qui « s’appuieront sur le socle de gestion de contenu ». « Les nouveaux services de dématérialisation des factures ou des bulletins de paie agissent par exemple comme des leviers, qui peuvent être utilisés pour stimuler les usages des plateformes ECM en entreprise », estime-t-il.

2 - Privilégier la gouvernance de l’information

Exit la gestion documentaire purement métier, très cloisonnée. « La majorité des projets d’ECM des entreprises, mieux définis que par le passé, sont aujourd’hui positionnés comme... 

Discrète la gestion de contenu ? Il est vrai que depuis quelque temps, on entend plus facilement parler de dématérialisation ou de transition digitale que d’ECM. Pourtant, les éditeurs du domaine sont loin d’avoir mis la clé sous la porte et semblent même bien se porter. D’autant que les métiers eux-mêmes en sont devenus adeptes. Signe que, face aux nouveaux besoins des entreprises et à la concurrence des technologies du cloud, la gestion de contenu a su évoluer pour rester indispensable.
  ou  Abonnez-vous

À lire sur Archimag