Article réservé aux abonnés Archimag.com

Case management : une solution d’ECM qui séduit toujours plus

  • Au-delà d'une Ged, le case management permet aux entreprises tout comme aux administrations une gestion de dossiers mettant en oeuvre process, interactions et capitalisation de l'information. Il se démocratise fortement avec des outils au goût du jour.

    Le case management bien qu’il soit de plus en plus utilisé, n’est pas nouveau. Ce processus nous vient tout droit des États-Unis qui le met en place dans les années 1970, la solution est originellement élaborée pour traiter les dossiers de patients, ou utilisée par différentes administrations sanitaires et sociales. Puis, rapidement, les entreprises se l’approprient.

    Il s’agit en fait de la gestion dynamique d’un dossier. La solution de case management offre une vision à 360 °, elle permet de... 

    ...retrouver dans un même logiciel les informations, les procédures à suivre et le nombre de personnes ayant accès au dossier pour améliorer la réactivité d’une entreprise ou même d’une administration. 

    Ainsi, à chaque nouvelle information, tous les acteurs ayant pris part au « case » ou cas sont prévenus en temps réel. Appelés « case builders » et « case clients », ils peuvent ainsi convenir d’une solution rapide et efficace.

    Selon un rapport de CXP Group sur l’entreprise content management, « comparé à il y a trois ans, le case management a connu la plus grande croissance, passant de 12 % en 2014 à 68 % en 2017 ».

    analyse prédictive

    Le case management se distingue des autres solutions de gestion de contenu des entreprises (ECM) en ayant la particularité d’être basé sur le principe d’analyse prédictive pour laisser aux entreprises la possibilité de mieux anticiper. Autre particularité, il incorpore les règles et procédures propres à chaque entreprise tout en favorisant la collaboration sociale.

    Guray Turan, business developer chez Hyland OnBase, explique : « Les changements constants des besoins métier ont entraînés une évolution technologique permettant désormais aux fournisseurs d'offrir des solutions pour faciliter et gérer le travail non structuré, imprévisible et collaboratif. Les fournisseurs innovants conçoivent des outils et technologies de case management pour soutenir les “travailleurs du savoir” et le travail centré sur les informations, créant ainsi de meilleures expériences pour le service et les relations clients ».

    diversité

    Pour que la solution de case management soit efficace, il faut que le cas mette à disposition des informations fiables et actualisées. Par exemple, dans le cas d’un hôpital, les différents médecins ayant accès au cas doivent pouvoir le modifier et le faire évoluer dès qu’une nouvelle donnée sur leur patient apparaît, afin d’améliorer sa prise en charge.

    Aujourd’hui, plusieurs secteurs ont adopté cette solution : banques, assurances, administrations… Face à cette diversité dans les domaines, toutes les solutions de case management ne sont pas en totale adéquation avec les besoins et attentes de chacun.

    C’est pour cela que dans le tableau comparatif suivant nous avons interrogé les éditeurs sur l'interopérabilité de leur solution avec d’autres. La vaste majorité des solutions sont interopérables, certaines seulement avec des solutions internes, d’autres avec des solutions tierces.

    Plusieurs éditeurs proposent aussi des solutions avec des outils de génération de documents de tous types (PDF, Word, etc.). Certaines solutions offrent une capacité de stockage illimitée et d’autres précisent et différencient le stockage des documents de type Word, et des bases de données.

    accès mobile

    Toutes mettent aussi à disposition un accès mobile et développent un responsive design pour que l’accès au cas puisse se faire de n’importe quel écran à n’importe quel moment par tous les utilisateurs. L’étude menée par le CXP souligne d’ailleurs le fait que d’ici un an, 75 % des entreprises rendront leurs solutions accessibles via un smartphone.

    Certains éditeurs ont même fait le choix de développer des applications entièrement dédiées aux solutions de case management.

    Enfin, le prix des solutions dépend généralement de l’accompagnement recherché, par exemple, du nombre d’utilisateurs ou du volume des données à stocker.

    <<< Téléchargez ici le tableau comparatif des solutions de case management.>>>

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Jusqu’où la fièvre des données de santé va-t-elle monter ? Les géants du net et de l’intelligence artificielle manifestent une véritable boulimie à leur égard, tandis que de plus en plus de particuliers en recueillent et en diffusent quotidiennement. Mais avec quelle protection ? Il convient de s’interroger sur le statut des données de santé. En France, le Système national des données de santé offre un cadre et l’hébergement des données de santé est régulé. Du côté des établissements, les Groupements hospitaliers de territoire sont en mouvement. La mutualisation de leurs systèmes d’information touche bien sûr les données des patients. Pas question qu’il y ait une hémorragie.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est la somme à débourser (340 euros après déduction fiscale) pour parrainer l'une des 200 bibliothèques de la salle Ovale du site BnF-Richelieu.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Nouveaux membres