Publicité

6 points clés pour réussir son projet de dématérialisation des factures fournisseurs

  • search-2951638_1920.jpg

    Pour obtenir l’adhésion des fournisseurs, il est recommandé de leur laisser le choix du canal d’envoi des factures (EDI, PDF email, scan, portail) et de les intégrer au plus tôt dans le processus.
  • [Avis d'expert] La dématérialisation des factures fournisseurs est un projet structurant et de longue haleine, qui nécessite méthode et organisation. 6 points clés pour mener à bien ce type de projet.

    1 – Associer la réception électronique des factures à leur traitement automatisé

    La réception électronique des factures fournisseurs (EDI, PDF email ou via un portail de saisie) et l’automatisation de leur traitement (rapprochement commande/facture, circuit d’approbation, imputation, bon à payer…) sont deux éléments distincts de la dématérialisation des factures fournisseurs. Ils sont complémentaires : les associer permet d'éviter une rupture dans la chaîne de traitement de la facture, de fiabiliser les données et d’augmenter le taux de rapprochement automatique.

    2 – Déployer des processus standardisés et évolutifs

    Les développements spécifiques autour de progiciels du marché ont depuis longtemps montré leurs limites : difficiles à mettre en œuvre et à maintenir, ils constituent un frein à l’évolutivité de la solution au regard des changements réglementaires, organisationnels ou technologiques. Le déploiement de processus standardisés résout ces problèmes. Le SaaS permet même de s’affranchir des mises à jour, de l’exploitation et de la maintenance des infrastructures informatiques.

    3 – Adapter le déploiement au périmètre projet

    La stratégie de déploiement dépend de nombreux paramètres : nombre de factures, processus de réception (EDI, PDF email, scan, saisie sur un portail), nombre d’entités ou/et de pays concernés, réglementations en vigueur, existant informatique, disponibilité des équipes, maturité et réactivité des fournisseurs. Il est conseillé de commencer sur un périmètre test, puis d’étendre les dispositifs. Dans les multinationales ou les groupes, il est recommandé de concevoir une solution type (core model) puis de l’adapter, par itérations successives, en tenant compte des spécificités organisationnelles et réglementaires de chaque entité.

    4 – Accompagner le changement

    L’accompagnement technique et fonctionnel, la communication auprès de toutes les parties prenantes (équipes métiers, IT, fournisseurs) et la formation des key users (en charge d’accompagner les utilisateurs internes ou les fournisseurs) sont essentiels au succès du projet. L’intervention d’un consultant externe peut être, à ce titre, décisif.

    5 – Définir et prioriser les fournisseurs éligibles

    Une bascule big bang de tous les fournisseurs est utopique : après les avoir recensés, il est indispensable de définir le panel de fournisseurs éligibles à la dématérialisation (volume de factures entrantes, exclusion des fournisseurs atypiques…) et d’ordonnancer leur bascule vers le nouveau système en tenant compte de leurs impératifs comptables, organisationnels et technologiques.

    6 – Évangéliser les fournisseurs et obtenir leur adhésion

    Embarquer les fournisseurs est certainement l'étape la plus chronophage : construction d’un argumentaire pour les convaincre d’adopter la facturation électronique, conception d’un « kit de communication » (données attendues sur la facture, canaux d’envoi, tutoriels, support téléphonique et mail…), accompagnement personnalisé, etc.

    Pour obtenir l’adhésion des fournisseurs, il est recommandé de leur laisser le choix du canal d’envoi des factures (EDI, PDF email, scan, portail) et de les intégrer au plus tôt dans le processus. Il est à noter que, du fait de sa simplicité d’utilisation et de mise en œuvre, le PDF email suscite de plus en plus l’adhésion des entreprises.


    Par Nicolas Gudin
    Directeur de Basware France


    medium_Nicolas_Gudin_Basware.jpg  Nicolas Gudin dirige la filiale française de Basware depuis octobre 2014. Il bénéficie de près de 20 ans d’expérience à des postes de développement des ventes de solutions BtoB destinées à optimiser et digitaliser les processus   achats et financiers des entreprises. Avant de rejoindre Basware, il a occupé différents postes chez SAP, Hubwoo, Procuri ou encore BravoSolution, qui lui ont permis d’acquérir une solide compréhension des enjeux métiers et   opérationnels des directions achats et financières. Nicolas Gudin est titulaire d’un DESS de Statistiques.

     

     

    En savoir plus

    Retour d’expérience Laita : https://resource.basware.com/c/case-study-laita-fr
    Automatisation de la comptabilité fournisseurs : https://www.basware.com/fr-fr/solutions/purchase-to-pay/automatisation-de-la-comptabilite-fournisseurs

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    4,5
    C'est le nombre de fichiers sources uniques proposés par l'archive Software Heritage.

    Recevez l'essentiel de l'actu !