Publicité

Knowledge Tour 2018 : Une journée de débats pour s’ouvrir au futur du travail

  • 2002.jpg

    Cette journée sera l’occasion pour les intervenants et le public présent d’aborder le futur au travail et le futur du travail sous différents angles (Crédit : Freepik).
  • Elium donne rendez-vous à tous ceux que le travail collaboratif, le partage de connaissances et la transformation digitale en général impactent et intéressent, le 17 mai dans un lieu atypique du bois de Vincennes pour l’édition 2018 du Knowledge Tour.

    [COMMUNIQUE] Le Knowledge Tour est une journée de débats, d’échanges, de tables rondes et d’ateliers consacrée à l’impact actuel et futur des évolutions technologiques, scientifiques et sociales sur la collaboration interne. Loin des évènements classiques “éditeur” et des discours formatés sur l’usage de tel ou tel outil, cette journée sera, avant tout, l’occasion pour les intervenants et le public présent d’aborder le futur au travail et le futur du travail sous différents angles.

    La transformation de l’entreprise passe par l’outil, mais pas seulement

    “Au lieu de partir de l’outil, nous avons pris le problème à l’envers et nous avons d’abord voulu nous ouvrir aux problématiques qui impactent notre plateforme, explique Raphaël Briner, en charge de la stratégie d’Elium. L’outil n’est, en effet, qu’une partie de la solution. Le plus important, c’est l’humain”. Cette édition 2018 du Knowledge Tour se concentrera donc avant tout sur cet aspect humain, élément clé du futur du travail, et sur les différents leviers permettant de rendre les organisations plus agiles, plus apprenantes, quantifiées et responsables.

    Le travail sous différents angles

    “Nous serons sur des formats courts, privilégiant la spontanéité et les échanges, ajoute Raphaël Briner. L’idée étant que les speakers nous racontent de manière directe et sans langue de bois ce qu’ils vivent au quotidien au sein de leurs organisations”. Ainsi, des cabinets de conseil seront là pour porter un regard critique et éclairé sur le fonctionnement des organisations. Ils pourront d’ailleurs confronter leurs visions avec celles organisations elles-mêmes qui nous partageront leurs aspirations et leurs attentes.

    La balade des gens heureux

    Certains intervenants viendront par exemple expliquer comment nouer le dialogue au sein de l’organisation et comment regarder sa structure avec bienveillance et optimisme. Car le “future of work”, c’est de faire en sorte que l’employé soit un employé heureux au travail et qu’il puisse tirer pleinement partie des technologies mises à sa disposition. “Nous allons aborder et explorer la workplace -pas uniquement digitale d’ailleurs- dans son ensemble” précise Raphaël Briner. “Nous parlerons donc d’agilité, d’état d’esprit, de communauté, de collaboration et de collectif”.

    Une nouvelle forme de leadership

    Il y a, en effet, tellement de nouveaux outils et de nouvelles possibilités qui s’offrent aux organisations aujourd’hui, que la vision d’ensemble ne peut plus venir d’une seule personne. Le chef d’entreprise doit désormais s’appuyer sur ses équipes pour être en mode itératif, en mode “test & learn”, en mode collectif. C’est à ce prix qu’il pourra conserver son leadership. “Nous discuterons donc aussi de ces nouveaux rôles, de l’empathie et de l’importance pour le responsable d’entreprise de se mettre à la place des différents services pour avoir une vision d’ensemble des besoins, des attentes, des performances et savoir comment faire progresser le tout”. Il sera également question d’IA, de machine learning et de neurosciences. L’occasion de se demander comment ces disciplines vont impacter notre travail, notre façon de faire et nos outils.

    Á qui s’adresse le Knowledge Tour ?

    Le public visé : les middle managers qui doivent se mettent à la page, les cabinets de conseil qui sont des spécialistes de la transformation digitale, les responsables en charge de cette transformation, les gestionnaires de Digital Workplace, Intranet et RSE, les personnes en charge des RH et du développement organisationnel, les acteurs de l'innovation et de la stratégie, mais aussi ceux de la veille et de l’intelligence économique.

    Collaborateurs satisfaits = clients satisfaits

    L’idée motrice de cette journée, c’est de prendre de la hauteur sur le sujet et de voir le travail dans sa globalité. Car aujourd’hui, il y a une injonction à faire en sorte que les clients soient bichonnés, mais dans tout cela, on en oublie le bien-être du collaborateur. Or, pour avoir des clients satisfaits, il faut que les collaborateurs soient eux aussi satisfaits. “Nous évoquerons donc les bonnes pratiques pour que les employés se sentent considérés, soient heureux au travail et soient bienveillants entre eux” renchérit Raphaël Briner.

    Espaces de confiance

    Á l’heure où l’entreprise se réorganise, quels sont les éléments les plus importants pour réussir sa transformation ? L’agilité certes, mais aussi la communication. “Il faut adopter une approche systémique, analyse Raphaël Briner. Instaurer une communication transverse. Il faut créer des espaces où les gens se sentent en confiance. Car, ne l’oublions pas, c’est l’humain qui fait la différence. Les outils, eux, ne sont là que pour accélérer les choses et nous rendre plus performants”.

    Le mot d’ordre de la journée : nous devons absolument travailler ensemble.

    Pour tout savoir du programme de la journée, c'est ici

    Communiqué rédigé en partenariat avec l’Agence Digitale by Archimag.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    30 000 euros, c'est l'amende infligée par la Cnil à l'OPH de Rennes Métropole

    Recevez l'essentiel de l'actu !