Publicité

La Côte d’Ivoire passe le cap des 300 procédures administratives dématérialisées

  • Pascal_Kouakou.jpg

    Pascal-Kouakou
    le ministre ivoirien de la modernisation de l’administration et de l’innovation du service public, Pascal Kouakou Abinan (crédits : Facebook)
  • Quelque 300 procédures administratives ont été recensées en Côte d’Ivoire dans le cadre des projets de dématérialisation des procédures de l’administration. Le ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service public en a fait l’annonce, jeudi 31 mai à Abidjan.

    Grande avancée numérique pour la Côte d’Ivoire. Le ministre ivoirien de la modernisation de l’administration et de l’innovation du service public a annoncé le 31 mai 2018, la dématérialisation de 300 procédures administratives dans le cadre des initiatives prises pour la croissance économique du pays.

    Pascal Kouakou Abinan, co-animait un panel avec ses deux homologues : le Général Issa Coulibaly, ministre de la fonction publique et Bruno Nabagné Koné, le ministre chargé de la Communication, de l’économie numérique et de la poste. Le thème de cette discussion : “la qualité du capital humain et la performance de l’administration publique ivoirienne”.

    Une volonté de modernité pour le pays

    Selon le ministre, les projets de dématérialisation des procédures de l’administration sont une première marche dans le processus de modernisation de l'administration ivoirienne.

    “C’est un levier essentiel pour le passage à l’administration numérique”, déclare le ministre Kouakou Abinan.

    Le ministre ajoute “qu'au-delà des services informationnels, les services transactionnels en ligne ont débuté, depuis septembre 2017, pour les 36 premières procédures ouvertes au public. Les usagers peuvent ainsi réaliser leurs démarches administratives avec les services de l’Etat sans se déplacer ou en minimisant ces déplacements”.

    Son collègue de la fonction publique, le général Issa Coulibaly rappelle, que, dès son accession à la souveraineté internationale, la Côte d’Ivoire a montré sa volonté de disposer d’une administration publique moderne, notamment en adoptant un certain nombre d’amendements pour le développement numérique.

    Une école qui symbolise le développement numérique

    Il cite par ailleurs, la date de septembre 1960 portant sur la création de l’Ecole nationale d’administration (ENA). “Avec un tel établissement, la Côte d’Ivoire se donne les moyens de réussir à former des cadres compétents dans ce domaine.” “Plus de 15 000 cadres sont sortis de cet établissement pour travailler dans l’administration ivoirienne”.

    “L’adoption des 300 procédures administratives dématérialisées va permettre à la Côte d’Ivoire de fournir une formation continue à ses fonctionnaires et agents d’Etat. Cela va permettre de moderniser toute notre société numérique”, conclut le général Issa Coulibaly.

     

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre d'avis émis par la Commission d'accès aux documents administratifs depuis 1978.

    Recevez l'essentiel de l'actu !