Publicité

Impôts : la France passe le cap des 60 % de déclarations en ligne

  • impots2018_demat.jpg

    La déclaration en ligne des impôts deviendra obligatoire pour tous les foyers dès 2019 (DR)
  • 23 millions de foyers fiscaux ont opté pour la télédéclaration alors que la dématérialisation des procédures administratives s'intensifie et laisse 13 millions de personnes sur le bord de la route.

    La courbe des télédéclarants n'en finit plus de s'élever. En 2018, 23 millions de foyers fiscaux ont opté pour la déclaration en ligne de leurs impôts sur le revenu. Soit une très forte augmentation de 12,6 % par rapport à 2017. Désormais, le taux de foyers qui déclarent leurs impots en ligne dépasse les 60 %.

    Cette hausse s'explique aisément : la télédéclaration est devenue quasiment obligatoire et le sera encore plus en 2019 quand la totalité des foyers fiscaux, quelque soit le montant de leur impôt, devra passer au zéro papier. Magnanime, le ministère de l'Economie prévient  qu'"il est toutefois prévu que ceux qui estiment ne pas être en capacité de déposer en ligne peuvent utiliser une déclaration papier".

    13 millions de personnes incapables d'effectuer une démarche administrative en ligne

    A ce jour, il est difficile d'évaluer précisément le nombre de foyers fiscaux incapables de procéder à une télédéclaration. Une récente étude du Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) avançait un chiffre qui donne le vertige : 13 millions de personnes seraient dans l'impossibilité d'effectuer une démarche administrative en ligne ! 41 % des personnes de 70 ans et plus déclarent ne posséder ni ordinateur, ni tablette, ni smartphone. Difficile dans ces conditions d’accéder aux services de l’administration électronique.

    Autre écueil, le niveau de diplôme creuse les écarts entre inclus et exclus du numérique. "On constate un effet diplôme" explique le Credoc ; "plus de huit diplômés du bac et de l’enseignement supérieur sur dix ont effectué une démarche administrative sur internet contre les deux tiers des diplômés du brevet et moins du tiers des non-diplômés".

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de personnes que le gouvernement souhaite former au numérique dans les prochaines années.

    Recevez l'essentiel de l'actu !