Publicité

Le salon Documation est dédié à la transformation numérique des entreprises

  • actu_documation.jpg

    actu_documation
    Le salon Documation 2019 se déroulera du 19 au 21 mars à Paris Porte de Versailles. crédits : pixabay.com
  • Dans le cadre du Salon Documation qui se tiendra du 19 au 21 mars 2019 à Paris Expo Porte de Versailles à compter de 14h00, Markess dévoilera la suite des grandes tendances concernant la “Gestion des processus documentaires & métiers”. 

    En 2018, le marché français des solutions de gestion des processus documentaires dépasse les 2,4 milliards d’euros selon les estimations de Markess, un cabinet spécialisé dans l’analyse des marchés et des stratégies de transformation digitale.

    Le marché reste encore porté par les projets d’automatisation des processus avec plus de 7 décideurs sur 10 qui les voient comme prioritaires d’ici 2020.
    Il doit néanmoins s’adapter aux nouveaux besoins des organisations, et plus particulièrement de leurs directions métiers, et offrir les réponses technologiques attendues.

    Il faut tenir compte de l’intelligence artificielle et de la RPA

    Ainsi, comme le témoigne le dernier e-Book de Markess, les offres de gestion des processus documentaires et métiers doivent tenir compte des technologies mobiles et collaboratives, ou encore, intégrer des composants d’intelligence artificielle (IA) et de Robotic process automation (RPA). 
    Avec l’IA, il s’agit de tirer parti des algorithmes qui offrent des capacités d’analyse des données (par exemple pour détecter et contrer la fraude documentaire) ou permettent l’automatisation de tâches relatives au traitement des documents, tâches manuelles, répétitives et sans valeur ajoutée pour ceux qui les exécutent.
    Si les technologies de dématérialisation et de capture des données métiers constituent toujours le socle des projets de gestion des processus documentaires, l’optimisation des processus documentaires métiers passera donc aussi par l’IA et ses dérivés. Près d’un décideur sur cinq se déclare prêt à investir d’ici 2020 dans des solutions ayant recours à l’intelligence artificielle.

    Différents facteurs favorables à la croissance des entreprises

    Les analystes de Markess identifient d’autres éléments également favorables à la croissance de ce marché :

    • Le cloud computing avec le modèle SaaS, qui facilite l’accès au marché pour des cibles plus larges telles que les PME et les directions métiers de plus en plus impliquées dans ces projets. Le cloud est notamment un élément clé l’accès depuis des mobiles et offre des interfaces plus orientées « end user ».
    • Le contexte légal, avec en particulier l’entrée en application du RGPD, contribue au déploiement de solutions de gestion des processus documentaires. Au-delà des enjeux de productivité, il est en effet primordial de contrôler les accès aux contenus, de s’assurer de leur conservation, de leur protection.
    • L’interopérabilité croissante des solutions de gestion des processus documentaires entre elles au sein d’un écosystème propice à la couverture complète de la chaîne de gestion des processus documentaires en offrant une digitalisation de bout en bout.

    Une ombre au tableau persistent pour les prestataires du marché. Le fait de devoir répondre à la demande croissante des organisations pour des projets intégrant ces dimensions technologiques phares, impose de s’entourer d’expertises trop souvent pénuriques. 74% des prestataires interrogés en font le constat et s’interrogent sur les impacts d’une pénurie de compétences pour leur marché.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est la somme à débourser (340 euros après déduction fiscale) pour parrainer l'une des 200 bibliothèques de la salle Ovale du site BnF-Richelieu.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Nouveaux membres