Publicité

HSBC et sept banques lancent la plateforme blockchain Voltron

  • blockchain_banque.jpg

    blockchain_banque
    De grandes banques mondiales se lancent dans la chaîne de blocs. crédits : pixabay.com
  • Huit banques se sont associées pour lancer une plateforme d'échange entre partenaires commerciaux et banques. La plateforme, qui utilisera la technologie blockchain de la startup R3, sera opérationnelle en 2019.

    La banque britannique ainsi que BNP Paribas, Bangkok Bank, CTBC Holding, ING, NatWest, SEB et Standard Chartered entendent stimuler le financement du commerce international grâce à cette technologie qui simplifierait et accélérerait les procédures, notamment l'émission de lettres de crédit.

    Voltron faciliterait échanges, financiers et administratifs, et prises de décisions en fournissant un seul et même canal pour l'entreprise cliente, sa banque et ses partenaires commerciaux.

    Voltron travaille avec quatre plateformes de financement du commerce international

    La plateforme pourrait recevoir, vérifier et traiter les documents administratifs nécessaires aux échanges, même produits hors du système par les partenaires commerciaux.

    Voltron travaille avec quatre plateformes de financement du commerce international pour construire un outil compatible avec les banques existantes et leurs entreprises clientes. Elle s'appuiera sur la technologie blockchain Corda, mise au point par la start-up R3.

    Le commerce international est considéré comme l'un des cas d'usage les plus évidents pour cette technologie de stockage et de transmission d'informations encore émergente, qui devrait permettre de réaliser des économies, mais pas seulement. 

    La technologie blockchain utilise un cryptage réputé infalsifiable

    La technologie chaîne de blocs permet de faciliter et de garder une trace de toute transaction via un registre décentralisé et protégé par un cryptage perfectionné, réputé infalsifiable. Elle est surtout connue pour être la technologie sur laquelle reposent le bitcoin et les autres crypto-monnaies.

    Bain & Company, un cabinet de conseil, estime que les solutions s'appuyant sur la Blockchain pourraient  « accroître de 2,2 milliards de dollars les revenus annuels de l'industrie bancaire tirés du crédit documentaire pour le commerce international d'ici à 2026, en plus des 8 milliards de dollars générés annuellement sans la Blockchain. »

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est la somme à débourser (340 euros après déduction fiscale) pour parrainer l'une des 200 bibliothèques de la salle Ovale du site BnF-Richelieu.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Nouveaux membres