Publicité

DataCore publie son étude sur l’état du marché du stockage

  • datacore_stockage.jpg

    datacore_stockage
    L’utilisation du cloud ne permet pas de réduire les coûts de stockage d’après de nombreux professionnels interrogés. crédits : pixabay.com
  • L’étude annuelle de DataCore sur l’état du marché du stockage révèle que la disponibilité du stockage et la compatibilité universelle demeurent des préoccupations majeures des professionnels de l’informatique.

    Menée auprès de 400 participants, cette étude fait état de résultats surprenants qui montrent que le secteur s’achemine vers le « tout logiciel ». En outre, la disponibilité du stockage et la compatibilité restent des inquiétudes majeures des professionnels de l’informatique.

    DataCore Software a dévoilé le 6 novembre 2018 les résultats de sa 7ème étude de marché nommée « L’état du stockage sds, hyperconvergé et Cloud ». Cette étude porte sur les témoignages de 400 professionnels de l’informatique qui utilisent ou évaluent le stockage sds, hyperconvergé ou Cloud pour résoudre les défis critiques du stockage de données. L'infrastructure hyperconvergée est un type d'infrastructure informatique distribuée dans lequel le stockage partagé est délivré non pas par une baie de stockage, mais par une couche logicielle exploitant la capacité des disques durs installés dans les serveurs eux-mêmes.

    L’étude met en exergue ce que les professionnels interrogés considèrent comme principal moteur de l’implémentation du sds (stockage à définition logicielle), du stockage sur cloud public, cloud hybride et hyperconvergé. Par exemple, les meilleurs résultats en matière de stockage sds sont les suivants : automatisation des opérations de stockage fréquentes ou complexes, simplifier la gestion des différents types de stockage et prolonger la durée de vie des ressources de stockage existantes.

    L’étude met en évidence les fonctionnalités souhaitées par les utilisateurs

    L’étude met également en évidence les fonctionnalités que les utilisateurs souhaitent obtenir de leur infrastructure de stockage. Les principales réponses sont :

    • la continuité des activités / la haute disponibilité à 74%,
    • la reprise après sinistre (depuis un site distant ou un cloud public) à 73%,
    • l’extension de la capacité de stockage sans interruption à 72%.

    La continuité des activités est apparue comme une préoccupation majeure en matière de stockage, que ce soit sur site ou dans le cloud. Elle apparaît en tête de liste des fonctionnalités recherchées, dans cette étude-ci comme dans la précédente étude DataCore. En outre, la continuité des opérations est le principal moteur de business pour les entreprises qui déploient des solutions de stockage sur le cloud public et hybride (46% et 41%), et se classe d’ailleurs au premier rang des moteurs de business toutes catégories confondues, pour le stockage sds et hyperconvergé, à 45% et 43% respectivement.

    L’incompatibilité, facteur numéro un de préoccupation des participants

    La donnée la plus surprenante de l’étude est qu’il existe encore trop d’incompatibilité dans le stockage selon 42% des répondants qui déclarent qu’il s’agit de leur principale préoccupation. Le stockage sds est utilisé pour résoudre ce problème (gestion d'environnements hétérogènes) ainsi que pour l'automatisation (réduction des coûts, moins de migrations). Il n’est donc pas surprenant de voir que l’adoption du stockage sds représente environ le double de celle du stockage hyperconvergé (37% contre 21%). Ainsi, 56% des personnes interrogées envisagent fortement d’adopter le stockage sds dans les 12 prochains mois.

    Des technologies émergentes séduisantes

    Concernant les technologies émergentes, de nombreuses entreprises explorent les containers, mais leur adoption est lente à cause du manque d'outils de gestion et de stockage des données : ralentissements des performances des applications et manque de moyens de traitement des applications telles que les bases de données nécessitant un stockage persistant.
    Le stockage NVMe (Non-Volatile Memory express) a également du mal à se généraliser. Pour rappel, NVMe est une spécification d'interface permettant à un ordinateur d'accéder à un périphérique de stockage permanent à travers un bus PCI Express. Environ la moitié des répondants n’ont pas adopté le NVMe, et plus de 7% affirment que plus de la moitié de leur stockage était en NVMe.

    Bien que l'adoption soit encore lente, l'enthousiasme pour la technologie semble croissant.  
    « Nous pensons que les technologies software-defined constituent le fondement du datacenter moderne. » affirme Gerardo A. Dada, Chief Marketing Officer chez DataCore. 

    Il est possible de consulter l’intégralité de l’étude ici :  
    https://www.datacore.com/document/state-of-sds-hci-cloud-storage-seventh-annual/
     

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est la somme à débourser (340 euros après déduction fiscale) pour parrainer l'une des 200 bibliothèques de la salle Ovale du site BnF-Richelieu.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Nouveaux membres