La signature électronique souvent appelée « présumée fiable » perd son ancienne définition franco-française pour devenir la signature électronique qualifiée. (Pixabay)

Le chiffre du jour

91
des start-up déclarent collecter des données personnelles. Pourtant, selon l'étude réalisée par Mailjet en décembre 2017 et janvier 2018, seuls les deux-tiers d'entre elles indiquent les protéger correctement.

Recevez l'essentiel de l'actu !

Le Mag

Tout Archimag, à partir de 9,50 €
tous les mois.