Publicité

Twitter intensifie sa lutte contre les comptes liés à Daesh

  • arm-wrestling-567950_1280.jpg

    Twitter s'est lancé dans un véritable bras de fer contre les comptes relayant la propagande de Daesh. Crédit : PixaBay
  • Twitter s’est lancé dans une véritable bataille contre les comptes partisans de Daesh sur le réseau social. Durant la journée du 2 avril 2015, près de 10 000 comptes auraient été fermés par Twitter.

    La lutte contre la propagande de Daesh s’intensifie chez Twitter. Les propos recueillis par le New York Times auprès d’un représentant du réseau social font état de la fermeture, durant la journée du 2 avril 2015, de 10 000 comptes faisant la propagande de Daesh sur le réseau social. Ces chiffres ne sont pas vérifiables car Twitter ne diffuse pas ce genre de données statistiques.

    Menaces violentes

    Pourquoi Twitter a-t-il fermé ces comptes faisant la propagande de l’Etat islamique ? Pour trouver la réponse, il faut se pencher sur les conditions générales d’utilisation du réseau social. On peut y lire : « Vous ne devez pas diffuser ni publier de menaces directes et spécifiques de violence envers d’autres personnes ».

    Selon un de ses représentants, Twitter a donc pris les choses en main et s’active dans la lutte contre les comptes qui relaient la propagande violente et choquante de l’organisation islamique. A l’heure actuelle, on peut considérer cette action comme la plus aboutie et la plus grande manœuvre opérée par le réseau social contre les comptes liés à Daesh.

    Des règles contournables

    L’action menée par Twitter est sans précédent mais on ignore son efficacité. Aujourd’hui, un compte fermé par Twitter n’est plus accessible pour l'utilisateur. Cependant, il suffit de créer un nouveau compte en changeant uniquement un signe du pseudonyme.

    Dans l’article du New York Times, des opposants à Daesh ont mis en avant un exemple illustrant le manque d’armes du réseau social dans sa lutte. Un partisan de Daesh aurait été banni 122 fois. Aujourd'hui, il publie et relaie des informations depuis son 123e compte.

    Il semble donc que Twitter doive se munir de nouvelles armes pour lutter contre cette propagande car les outils actuels rencontrent des limites importantes.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre d'emprunts de documents dans les bibliothèques parisiennes en 2016.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Innov week 2018.png