Publicité

Les entreprises françaises de plus en plus présentes sur le web

  • Les entreprises françaises sont moins présentes sur Internet que la moyenne de l'Union européenne mais resserrent l'écart (illustration VisualHunt).jpg

    Les entreprises françaises sont moins présentes sur Internet que la moyenne de l'Union européenne mais resserrent l'écart (illustration VisualHunt)
    Les entreprises françaises sont moins présentes sur Internet que la moyenne de l'Union européenne mais resserrent l'écart (illustration VisualHunt)
  • De fortes disparités segmentent la présence des entreprises françaises sur le web : jusqu'à un tiers des groupes de moins de 50 salariés n'existent pas du tout sur Internet.

    En France, seules 31 % des entreprises de plus de 10 salariés utilisent en 2015 au moins un média social contre 39 % des entreprises de l'Union européenne, selon une étude de l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) parue en mai 2016.

    Cela dit, les structures françaises rattrapent leur retard, puisque la progression de ce chiffre est plus rapide en France (+11 points par rapport à 2013) que dans le reste de l'Union (+9 points).

    Plus grosses et plus présentes

    La progression des entreprises de plus de 50 salariés, en matière de visibilité sur Internet, est plus rapide que celle des sociétés plus modestes (respectivement +14 et +9 points entre 2013 et 2015). Les groupes de plus de 250 employés utilisent même les médias sociaux dans 57 % des cas.

    En France en 2015, le présence des entreprises sur le web passe avant tout par l'existence d'une page internet (67 % des entreprises de plus de 10 salariés), puis par les réseaux sociaux (29 %), les blogs – dont Twitter (9 %) et les plateformes multimédias – comme Youtube (9 %).

    Si les réseaux sociaux sont principalement utilisés pour la promotion de l'entreprise et de ses produits (dans 90 % des cas) ou pour communiquer avec les usagers (10 % des cas), l'existence de services directement proposés sur ces réseaux reste très marginal. En revanche, cet usage majoritairement promotionnel est moins flagrant sur les pages web des entreprises.

    Inégalités essentielles

    D'abord, des disparités existent selon le secteur d'activité. Trois quarts des entreprises informatiques et des technologies de l'information et de la communication (TIC) sont présentes sur les médias sociaux contre moins d'une entreprise de construction sur cinq et à peine plus d'un hôtel sur deux.

    La taille de l'entreprise est également un facteur déterminant. Seules 5 % des entreprises de plus de 250 salariés ne disposent ni d'une page web ni d'un compte sur un média social. Ce chiffre grimpe à 33 % pour les sociétés de 10 à 49 personnes.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Au sommaire

    - Transition bibliographique : la revanche des données ?
    - Archives sinistrées : les gestes qui sauvent
    - RSE : apprendre de ses erreurs​
    - L’enseignement de la veille : une mosaïque propre au Québec

    DOSSIER Information professionnelle : je t'aime, moi non plus​

    Information électronique professionnelle : il y a ceux qui en vivent et ceux qui la font vivre ! Entendez les éditeurs, agrégateurs et agences d’abonnement, d’un côté, et les scientifiques, chercheurs et bibliothèques universitaires, de l’autre...

    Et aussi :
    - Dématérialiser les bulletins de salaire
    - Logiciels pour bibliothèques : un chiffre d’affaires en baisse de 5 %
    - Veiller en 1 heure : mission impossible ?
    - Droit : qui est auteur ?​
    - Favoris : extensions Gmail​
    - Sergent-chef Florent, documentaliste aéronautique en « opex »​​
    - Aude Gobet : « cette documentation est le seul endroit où les mondes du musée, de l’université et du marché de l’art se croisent quotidiennement »
    + Archimag store et Archi...kitsch

    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !

    Le paysage de l’intelligence économique et de la veille s’est affirmé en France. Les problématiques de veille se sont répandues dans le public comme dans le privé et ne concernent plus uniquement les professionnels de l’information.
    Concepts et méthodes : il convient de rappeler ces fondamentaux de la veille tout en s’intéressant aussi aux évolutions telles que la veille en temps réel, la veille en mobilité ou l’e-réputation.
    Ce guide pratique accorde aussi une grande place aux solutions et plateformes de veille. De nombreux retours d’expérience le clôturent.

    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.