Publicité

Data : les chief data officers (CDO) ont désormais leur propre club

  • data club.jpg

    Dama France a créé un club des CDO (chief data officer) "qui vise à fédérer une communauté naissante en France et qui rencontre un certain engouement" (Photo credit: jannekestaaks via Visual hunt / CC BY-NC)
  • Dama France est la branche française de Data management international (Dama-I), une association créée en 1980 aux Etats-Unis et qui rassemble à travers le monde plus de 25 000 professionnels métier et techniques spécialisés dans la gestion des données. Rencontre avec Charles Ngando Black, président de Dama France.

    Quelles sont les missions de Dama France ?

    Le rôle prépondérant qu'ont peu à peu pris les données au sein des organisations a poussé certains à s'organiser et valoriser l’intelligence collective et collaborative, à travers une démarche associative dédiée à la complexité des phénomènes autour des données. C'est le cas de Dama-I et donc de Dama France, qui existe depuis juin 2014. 

    Quelles sont ses actions ?

    Nous avons deux groupes de travail en cours : l'un sur la gouvernance des données et l'autre sur le big data. Ils permettent à nos membres de mener des réflexions thématiques, de trouver des réponses aux questions qu’ils se posent et de produire des matériaux réutilisables. Des événements sont également organisés, permettant de présenter les travaux menés par les membres, de partager les retours d’expérience et d’identifier les évolutions et les tendances du domaine de la donnée. Nous avons aussi créé récemment un club des CDO (chief data officer) qui vise à fédérer une communauté naissante en France et qui rencontre un certain engouement. 

    Quels sont ses projets à venir ?

    Les travaux du club CDO proposeront très bientôt des retours d’expérience, des études quantitatives et des analyses prospectives de la fonction de gestion des données. D'autre part, un nouveau groupe de travail sur les usages et la réglementation lancera sa première session ce mois-ci, qui sera animée par deux avocats spécialisés dans la gestion des données. Formation et certification tiendront aussi une place importante dans nos développements afin de promouvoir en France les certifications et le cadre pédagogique de Dama-I et participer ainsi à la valorisation des compétences. Enfin, Dama France traduira en français le guide de data management édité par Dama-I, en attendant d’être partie prenante sur l’ensemble du cycle de fabrication des éditions futures.

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.