Article réservé aux abonnés Archimag.com

Emploi : les métiers de la documentation sont-ils has been ?

  • 273 2_0 Futur Barros.jpg

    Le futur des métiers de la documentation, vu par le dessinateur Yves Barros. (Barros/Archimag)
  • Sommaire du dossier :

    1. Cyberdocumentaliste
    2. ​Manager e-réputation
    3. Knowledge manager
    4. Records manager
    5. Document controller
    6. Archiviste cloud
    7. Chef de projet open data
    8. Architecte de l'information
    9. Social media manager
    10. Visualisateur de l'information

    Has been, les métiers de la documentation ? Le mot de « documentaliste » l’est, ceci notamment autant à cause du regard qui lui est porté par l’extérieur que du manque d’évolution de services de documentation. Heureusement, les métiers de la gestion de l’information portent bien d’autres étiquettes correspondant à une large diversité de compétences.

    Data manager, chief data officer, content manager, community manager, chef de projet open data… Voici quelques-uns des intitulés relevés ces dernières semaines dans les offres d’emploi du domaine de l’information- documentation. Aux côtés de la Sainte Trinité archiviste-bibliothécaire- documentaliste, ces nouveaux métiers donnent le ton des profils qui sont désormais recherchés dans le traitement de l’information. Ils témoignent également de l’irrésistible révolution numérique en cours. 

    Rassurons tout de suite les archivistes, les bibliothécaires et les documentalistes : ces métiers traditionnels continuent de recruter. Surtout les deux premiers en réalité, car les postes de documentaliste ont tendance à se faire plus rares… Raison de plus pour inciter les professionnels de l’information-documation à s’intéresser de près à ce qui se passe dans le domaine de l’économie numérique.

    Archimag a sélectionné dix nouveaux métiers susceptibles d’offrir de nouvelles opportunités professionnelles. Dix fonctions qui supposent, pour la plupart d’entre elles, de solides compétences informatiques. Ces nouveaux métiers sont présentés sous la forme de fiches pratiques : formation, missions, compétences requises… Elles proposent également un éclairage sur leurs perspectives d’évolution.

    Gouvernance des données

    Parmi les métiers qui émergent, celui de chief data officer (directeur de données) semble avoir particulièrement le vent en poupe. Cette fonction arriverait en troisième place dans les attentes des services de marketing selon une étude réalisée par le cabinet IDC France. Sa mission consiste à gérer les données présentes dans l’entreprise. Sa responsabilité s’exerce sur la gouvernance des données : acquisition, identification des fournisseurs, échanges avec les partenaires de l’entreprise…

    À l’heure du big data, la fonction de chief data officer est appelée à un brillant avenir ! Mais ses contours restent encore flous et son périmètre d’activité pourrait rapidement évoluer. Car la « direction des données » était jusqu’ici souvent assurée par le directeur des systèmes d’information.

    Le thème de la gouvernance des données se décline également dans l’une des passions françaises : la généalogie. Avec la mise en ligne des actes d’état civil sur la quasi-totalité des sites d’archives départementales, les sociétés de généalogie ont du pain sur la planche. Et elles recrutent… mais bien audel....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    DOSSIER
    Gestion de l'info : dix métiers dans le vent

    Les métiers de la gestion de l’information portent bien d’autres étiquettes que celle de documentaliste, correspondant à une large diversité de compétences.

    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Formulaire de recherche

    Le chiffre du jour

    134
    C'est le nombre d'institutions et associations qui ont siginé la Déclaration de Lyion de l'IFLA.

    Nous suivre

    Newsletter

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.