Publicité

Les pros de l'information doivent-ils faire mieux que Google ?

  • DSCN1104.JPG

    Le salon I-expo 2016 se tient à la porte de Versailles jusqu'au 24 avril 2016 (Archimag)
  • Le salon I-expo qui se tient à Paris jusqu'au 24 mars est l'occasion pour les professionnels de l'information-documentation de découvrir de nouveaux outils numériques et de s'interroger sur l'avenir de leur métier.

    Pour sa conférence plénière inaugurale, le salon I-expo 2016 s'est intéressé à un thème qui ne cesse de préoccuper les les professionnels de l'information : quelle est leur place au sein d'organisations confrontées à une inévitable transformation numérique ? Un thème suffisamment mobilisateur pour rassembler une centaine de personnes venues écouter des responsables opérationnels et associatifs.

    "Les travailleurs de l'information sont au coeur de la révolution numérique. Ils doivent être capables de traiter une information massive dans un temps de plus en plus court et dans ses multiples dimensions : sourcing, visualisation de données, text mining..." estime Benoit Maille, chef de projet Intelligence économique à la Chambre de commerce et d'industrie de Paris Ile-de-France. Un constat partagé par Nathalie Berriau, présidente de l'ADBS qui souligne la polyvalence nécessaire des pros de l'info-doc : "il faut des compétences en management de projet, en gestion de l'information, en veille... Mais il faut également être capable de bien connaître les entreprises et leurs différents services".

    Pression maximum sur les professionnels

    La transformation digitale des entreprises n'est pas sans conséquence sur le travail quotidien : "nous assistons à un défi inédit car les travailleurs de l'information sont soumis à une pression maximum en termes de retour sur investissement. Ils doivent prouver leur valeur en temps réel et de façon continue. Cela demande d'être très innovant :  nous devons faire mieux que Google !" constate Anne-Marie Libmann, directrice des opérations FLA Consultants.

    Une situation qui n'a pas échappé à l'ADBS : "le métier est de plus en plus technique et nous ressentons la nécessité nous former aux nouvelles technologies notamment dans le domaine du traitement des données" souligne Nathalie Berriau. 

    Salariés ou indépendants ?

    Autre impact de la transformation numérique des organisations : quel statut pour les travailleurs ? La situation actuelle des professionnels de l'information-documentation fait apparaître une multitude de contrats : salariat, indépendants, consultants... Selon certains observateurs, la part des professionnels en situation d'indépendants devrait inévitablement croître dans les prochaines années. Quant au travail à distance, il devrait, lui aussi, se développer à l'image de ce qui se passe dans l'univers des start-up de la filière numérique.

    L'Association des professionnels de l'information et de la documentation publiera en 2017 une enquête sur l'intégration des professionnels de l'info-doc dans les organisations.

     

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    21
    C'est le taux de lecteurs français qui lisent un ouvrage sur liseuse, sur tablette ou sur téléphone.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.