Publicité

Decalog : 30 ans de passion documentaire

  • livre fleure.jpg

    livre_fleure
    la mutualisation des systèmes permet à tous les métiers de la documentation de se nourrir les uns les autres (patrycja)
  • Société de services et d’ingénierie documentaire, Decalog consacre 100 % de son activité aux usages de l’informatique documentaire et équipe en back-office et portails documentaires les centres de documentation, les bibliothèques, les musées et les archives.

    Publi-Info. Pilotée par Jean-Philippe Pommel, ingénieur de formation, Decalog a fait de l’innovation son cheval de bataille et s’est engagée autour de quatre axes de développement :

    le web sémantique (ou web 3.0) qui améliore la visibilité des collections et la pertinence des recherches. Decalog met en oeuvre des interfaces de recherche capables de restituer une information structurée, sans « bruit » parasite, sous forme d’un graphe et d’explorer en profondeur l’univers d’un auteur ou d’une personnalité.

    la mutualisation des systèmes qui, à l’heure de la recherche d’économies, permet à tous les métiers de la documentation de se nourrir les uns les autres. À Liège, Decalog a fourni dans une même application une solution exploitée à la fois par le centre de documentation, les musées de la ville, les archives et les bibliothèques.

    les nouveaux usages portés par la mobilité et la création de réseaux mutualisés. À Rennes, Decalog a mis en place un portail collectif permettant aux 40 bibliothèques de la Métropole de partager leurs ressources numériques (ebooks, musiques, vidéos, etc.). Decalog a aussi été l’un des premiers éditeurs à créer une app mobile (BibEnPoche, disponible sur iOS et Android) facilitant les interactions entre la bibliothèque et l’usager. Celui-ci peut ainsi consulter le catalogue de sa bibliothèque, réserver ou prolonger le prêt d’un ouvrage, recevoir des notifications ou encore gérer son abonnement. Cette app est disponible aussi pour les centres de documentation.

    l’informatique « as a service » poussée par l’essor du SaaS et du cloud. Pour répondre à ce besoin, Decalog a développé des applications déployées dans un cloud permettant de servir plusieurs milliers de bibliothèques. « Certains de nos clients voient désormais l’informatique comme un service, explique Jean-Philippe Pommel. Ils ne veulent plus s’occuper de la sauvegarde, de la maintenance, du changement de version, du stockage… ». Aujourd’hui, près de 1 000 bibliothèques ont opté pour le mode SaaS proposé par Decalog. C’est le cas notamment de la ville de Saint-Malo ou encore de la CA du Plateau de Saclay. Les petites et moyennes structures, dépourvues de service informatique, sont les plus favorables à ce mode de fonctionnement et de consommation. Certaines grandes organisations quant à elles préfèrent encore installer nos solutions sur leurs infrastructures. Pour ce type de clients, Decalog propose des solutions sur mesure, aptes à s’appuyer sur la plupart des bases de données, compatibles avec les principaux OS serveurs et mêlant la plupart des formats normalisés ou spécifiques.

    Flora à Documation

    C’est également Decalog qui fournit le Catalogue Collectif de France, un portail de la BnF qui répertorie plus de 30 millions de documents issus de 5 000 bibliothèques et de 3 000 fonds. Preuve que même avec une volumétrie très élevée, les solutions proposées par la PME française sont efficaces et offrent des possibilités qui vont bien au-delà de nombreux autres outils. La Cour des comptes, l’AGIRC-ARRCO ou la CNAF font aussi confiance à Decalog pour stocker, gérer et valoriser l’intégralité de leur documentation avec l’application Flora, l’un de ses produits phares qui sera en démonstration lors du salon Documation à Paris Porte de Versailles les 29 et 30 mars 2017. 

    « Retrouvez-nous sur le stand B51 Hall 2.2 à Documation »

    large_DECALOG_President_Jean-Philippe_Pommel_1.jpg

    Decalog
    ​Jean-Philippe Pommel

    Tél. : 04 75 81 50 50
    Mail : contact@decalog.net
    www.decalog.net

    Logo Decalog.jpg

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.