Publicité

Progilone : un acteur au cœur du renouveau des humanités numériques

  • catalogage_progilone.jpg

    progilone-catalogage
    Le projet Syrtis, porté par la société Progilone, s’inscrit dans cette démarche cruciale de remettre le numérique au service des professionnels du monde documentaire (et plus l’inverse). (VisualHunt)
  • La transmission des connaissances de l’humanité, qui représente un enjeu majeur pour la préservation de notre liberté intellectuelle, implique de plus en plus d’efforts pour organiser et classifier les ressources culturelles. Des techniques de rangement des moines de l’époque médiévale jusqu’aux récentes règles de catalogage RDA, les bibliothécaires n’ont cessé d’œuvrer à l’organisation de notre patrimoine culturel pour faciliter l’accès des utilisateurs aux ressources bibliographiques. Toutefois, les utopies d’une connaissance universelle entièrement classifiée et accessible, comme rêvé par Paul Otlet, sont redevenus envisageables avec l’arrivée du numérique. L’idée de multiplier les liens entre les documents pour organiser une connaissance est une technique bien connue des acteurs du Web qui marchent dans les traces de son inventeur Tim Berners-Lee. Mais le chemin est long pour créer l’harmonie entre bibliothécaires et informaticiens qui ont tous deux connus de nombreux conflits depuis l’apparition des premiers systèmes d’information documentaire.

    Le projet Syrtis, porté par la société Progilone, s’inscrit dans cette démarche cruciale de remettre le numérique au service des professionnels du monde documentaire (et plus l’inverse). Par exemple, un objectif majeur concerne la réduction les efforts de catalogage qui pèsent sur l’énergie initialement prévue à la valorisation de l’information. Les principes FRBR proposés par la communauté documentaire, dont certaines modélisations concrètes EDM ou FRBRoo ont été fondées en accord avec les technologies du web sémantique, offrent de réelles solutions pour représenter efficacement des familles bibliographiques riches. Les projets innovants de migration de notices existantes vers ces nouveaux modèles comme data pour la BNF, Doremus avec Radio France ou encore Scherzo montrent la voie vers de nouvelles générations de catalogues documentaires. Le système d’information Syrtis, intégrant nativement ces paradigmes de catalogage, bouscule le paysage des solutions existantes de gestion documentaire en offrant la possibilité aux professionnels, à la fois de migrer leurs catalogues vers ces technologies sémantiques, plus adaptées au contexte actuel, ainsi que de remettre l’utilisateur au centre de la réflexion.

    Les regards seront de plus en plus tournés vers les nouvelles solutions de gestion documentaire proposées par la communauté des humanités numériques et par tous les acteurs de cette grande évolution. Progilone affine donc ses solutions pour répondre à cette demande en s’inspirant des innovations récentes comme de nouveaux moteurs de recherche s’appuyant sur une sémantique riche des données, la migration et l’enrichissement sémantique automatisés des données issues des formats MARC ou encore des visualisations intuitives de données « FRBRisées ». Le projet Syrtis, propose aujourd’hui une solution complète de gestion documentaire qui offre aux professionnels la possibilité de gérer, d’enrichir et de diffuser plus efficacement leurs données en bénéficiant directement des nouvelles modélisations sémantiques comme FRBR. Ces solutions rendent possible l’évolution des institutions culturelles, et pas seulement au niveau national, vers des fonctionnalités innovantes et plus en phase avec les nouvelles attentes des utilisateurs.

    Joffrey Decourselle
    Responsable Innovation chez PROGILONE

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.