Lecteur de flux RSS : quelle appli choisir pour son smartphone ?

Le 14/08/2017 (Mis à jour le 16/08/2017) - Par Bruno Texier
Les applications de lecture des flux RSS se multiplient sur Android et iOS (Visualhunt)

Plusieurs dizaines d'applications dédiées à la lecture des flux RSS sont disponibles sur les deux principales plateformes du marché : Android et iOS. En voici trois parmi les plus séduisantes...

À commencer par Feedly qui propose une interface sobre et efficace. L'application reprend la charte graphique du service web ainsi que les outils de classement et de partage vers Facebook, Google+, Twitter, Evernote...

Il est également possible d'apposer un mot-clé (tag) sur les flux RSS. Les développeurs de Feedly, très attentifs aux suggestions des utilisateurs, ont conçu cette application pour qu'elle réponde aux usages en situation de mobilité. D'un simple mouvement du doigt, on va à l'essentiel sans perdre de temps à balayer son écran de droite à gauche.

Bien évidemment, toutes ces activités sont synchronisées entre les différents supports qui utilisent le service : ordinateur, tablette et téléphone. Gratuit, Feedly confirme avec cette déclinaison son statut de principal lecteur de flux RSS du marché depuis le retrait de Google Reader en 2013.

Malgré toutes ses qualités, deux points négatifs viennent assombrir les performances de Feedly. Le chargement des flux RSS peut être long et la consultation d'un site externe à partir de l'application se solde parfois par un échec. Il est donc vivement conseillé d'installer les mises à jour.

Inoreader

"Nouveau" venu dans le monde des lecteurs RSS, Inoreader s'est fait une belle réputation auprès des veilleurs grâce à une impressionnante palette de fonctionnalités documentaires. Bonne nouvelle : une version mobile existe non seulement pour Android et iOS, mais aussi pour les (rares) mobinautes qui utilisent un appareil Windows.

L'architecture générale de l'application est épurée et fait apparaître les deux panneaux traditionnels (sources à gauche, articles à droite) ainsi qu'une barre d'outils verticale qui donne accès à une série d'actions : passage d'un flux à l'autre, bouton de mise en attente pour une lecture ultérieure, apposition de mots-clés, favori...

Inoreader propose en outre des possibilités de personnalisation de l'interface afin de coller aux besoins de chaque utilisateur. Il est ainsi possible de choisir sa police de caractères, la taille du texte et la présentation générale de l'application. De même, on peut activer ou désactiver le double "tap" pour enclencher le zoom.

Bien que gratuit, Inoreader se décline aussi en version payante pour accéder aux fonctions les plus avancées (moteur de recherche dans le corpus d'informations collectées, traduction d'articles...).

News 360

Sur la plateforme Google Play, un utilisateur assure que News 360 "est la meilleure appli du genre"... Assurément l'application a "de la gueule" avec son ergonomie qui fait la part belle aux images. Un système de vignettes permet d'accéder aux sources (et à leur dossier), mais aussi aux articles sauvegardés ainsi qu'à ceux qui sont les plus populaires (top stories).

Une connexion peut être établie avec quelques-uns des services web les plus répandus (Google+, Twitter, Facebook, Evernote...) pour partager ou archiver les articles.

D'un coup de doigt (tap), l'utilisateur peut également avoir accès à des thèmes choisis par l'éditeur (urbanisme, médecine, jeux...) : cette option peut se révéler intéressante pour commencer un processus de veille sur un thème que l'on ne connaît pas.

L'éditeur joue ici un double rôle de fournisseur de contenant et de contenus grâce à une sélection de 100 000 sources.

A l'usage, la lecture des articles est agréable et épargne à l'utilisateur l'irruption d'éléments intrusifs. Elle se rapproche même du fameux mode de "lecture zen" proposé (en version payante) par certains sites d'information.

Réservé aux utilisateurs iOS et Android, News 360 est décliné en version tablette et smartphone. 

 

 

À lire sur Archimag