Publicité

Decidento : la veille économique et stratégique pour les entreprises

  • Equipe-decidento.JPG

    Decidento
    Laetitia Nourissat Gourd : "Nous recrutons des chargés de veille pour notre pôle production. Pour ce type de profils, nous sommes à la recherche de talents dotés de rigueur, du sens de l’organisation et intéressés par la vie économique" (DR)
  • Rencontre avec Laetitia Nourissat Gourd, créatrice et directrice de la publication de la start-up Decidento

    Laetitia-Nourissat-GourdDecidento, qu’est-ce que c’est ?

    Decidento est une société de veille à destination des entreprises, qui compte une douzaine de salariés dont la moyenne d’âge se situe entre 25 et 35 ans. Fondée à Lyon en 2014, la société propose une base d’informations économiques stratégiques : plus de 15 000 sources sont surveillées ainsi que le web invisible afin de détecter et livrer la bonne information, au bon moment, à la bonne personne.

    Que proposez-vous ?

    Nous proposons à nos clients d’accéder à des informations économiques via différents canaux : soit notre plateforme en ligne, soit un envoi de rapports de veille en mode push (quotidien, hebdomadaire, mensuel…), ou bien encore grâce à une API vers des logiciels de veille comme Digimind ou Ami Software. Cette information est enrichie par des données provenant de bases de données commerciales.

    Quels sont vos clients ?

    EDF, Chronopost, Ernst & Young, La Poste… Nos clients appartiennent aux secteurs des services aux entreprises, à l’industrie.

    Quel est votre meilleur argument de vente ?

    Nous fournissons une information immé- diatement opérationnelle à vocation commerciale. Nous proposons des résultats de veille pertinents, car nous surveillons le web profond et nous avons accès, par exemple, aux fichiers des permis de construire, ce qui est un avantage concurrentiel pour le secteur du bâtiment et de l’immobilier. Nous attachons également beaucoup d’importance à l’accompagnement du client.

    Quel est votre modèle économique ?

    Nous vendons des abonnements d’un an. Nous avons procédé à des levées de fonds auprès de Sanofi et Total. Nous avons également bénéficié du programme Booster proposé par le Réseau Entreprendre. Enfin, nous avons gagné le fonds Inovizi alloué par la région Rhône-Alpes.

    Quels types de profils recrutez-vous ?

    Nous recrutons des chargés de veille pour notre pôle production. Pour ce type de profils, nous sommes à la recherche de talents dotés de rigueur, du sens de l’organisation et intéressés par la vie économique. Nous formons les juniors sur nos outils. Pour la partie commerciale, nous recrutons des business developpers.

    Comment être disruptif sur le marché de la veille en 2018 ?

    À l’ère du RGPD (Règlement général sur la protection des données), il faut fournir une information de qualité capable de faire la différence. Il faut également s’intéresser à l’intelligence artificielle et au rôle qu’elle peut jouer dans les processus de veille, notamment dans le domaine de l’information prédictive et de l’open data. 

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de personnes que le gouvernement souhaite former au numérique dans les prochaines années.

    Recevez l'essentiel de l'actu !