Publicité

Feediary, un nouvel outil dédié aux flux RSS

  • feediary_demo.png

    Feediary est accessible gratuitement en situation de mobilité (Feediary)
  • Une start up berlinoise vient de lancer un nouvel agrégateur de flux RSS gratuit et expurgé de toute publicité. Il faudra tout de même passer à la caisse pour accéder aux fonctions les plus avancées.

    Lieu de naissance : Berlin. Age : quelques jours. Bonne nouvelle pour les veilleurs : un nouvel agrégateur de flux RSS vient de voir le jour outre-Rhin. Feediary vient réveiller le marché particulièrement atone des applications RSS depuis l'arrivée d'Inoreader en 2015.

    Feediary adopte le même modèle que ses concurrents : une version gratuite aux fonctions limitées (50 sources au maximum mais un double accès ordinateur / application mobile) et une version payante pour accéder à des services enrichis. La version "PRO" est facturée 4 euros par mois soit un prix légèrement inférieur à Feedly par exemple (environ 5 euros par mois). Dans les deux cas, aucune publicité ne vient brouiller l'expérience utilisateur.

    Quelques regrets...

    Feediary se présente sous une forme relativement classique avec un premier panneau (situé à gauche) où l'on trouve les fonctions essentielles de l'agrégateur : accès aux flux RSS, archives, ajout de nouveaux flux, etc. Un second panneau permet de lire les articles soit sous forme de liste soit de façon plus étendue dans une fenêtre coulissante. Dans ce dernier cas, le titre est accompagné des premières lignes du corps de l'article mais les illustrations ne sont pas prises en compte.

    La version gratuite offre quelques boutons classiques pour placer un article en "favori" ou en lecture ultérieure. Mais il est impossible d'apposer un mot-clé (tag) sur une flux RSS. On regrettera également l'absence de raccourcis clavier (J pour passer à l'article suivant, K pour revenir au précédent...) proposés gratuitement par la concurrence.

    Il faudra donc passer à la caisse pour bénéficier d'un nombre illimité de sources et pour disposer de fonctions documentaires essentielles : création de dossiers thématiques, recherche plein texte, personnalisation de l'interface...

    Sur le même thème : lecteurs de flux RSS, trois applis gratuites au banc d'essai

     

     

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    30 000 euros, c'est l'amende infligée par la Cnil à l'OPH de Rennes Métropole

    Recevez l'essentiel de l'actu !