Publicité

Quand l'information est tournée en dérision

  • 280 3_10 favoris faux sites info nord presse recoupé BTE.png

    En Belgique aussi, les faux sites d'information sévissent
  • Tourner en ridicule et transformer l'information, c'est le travail acharné que mènent les sites spécialisés en fausses informations. Retour sur une sélection de trois sites particulièrement intéressants.

    Le Gorafi

    « François Hollande va procéder à plusieurs essais nucléaires pour prouver qu’il est encore aux commandes »… « Nicolas Sarkozy : j’ai appris l’existence du Kazakhstan avant-hier en lisant la presse »... « Johnny Hallyday : j’ai toujours détesté le rock, c’est pour ça que je bois… » Depuis près de quatre ans, Le Gorafi nous régale avec ses pastiches et ses articles de mauvais goût.

    Comme dans tout bon quotidien qui se respecte, l’actualité y est classée par rubriques (France, culture, sport… monde libre), mais « tous les articles sont faux et rédigés dans un but humoristique ». Mais attention ! Les rédacteurs du Gorafi aiment la bouffonnerie, néanmoins ils écrivent leurs articles en respectant les règles du style journalistique. Résultat : certains lecteurs, comme l’ancienne candidate aux élections présidentielles Christine Boutin, ont repris des articles du Gorafi sans se rendre compte qu’il s’agissait de canulars !

    Le Gorafi est donc drôle, mais il n’est pas 2.0 ! Le site refuse de publier des articles et des commentaires rédigés par des internautes. Dommage… Il est en revanche possible de suivre ses mises à jour via une application (Android, Apple), les réseaux sociaux (Twitter, Facebook) ou les flux RSS.

    Nord Presse

    En matière d’humour, nos voisins belges n’ont rien à nous envier. Eux aussi apprécient les faux sites d’information surtout quand ils prennent une connotation surréaliste. Avec Nord Presse, on est servi : « Ivre, un rabbin se convertit à l’islam »… « Le mariage homosexuel entre prêtres bientôt autorisé en Belgique »… « Il se suicide par accident en faisant un selfie avec un pistolet »…

    La Belgique avait l’habitude jusqu’ici d’entendre des histoires belges racontées par les Français. C’est aujourd’hui à leur tour de nous prendre pour cible via une rubrique « France » abondamment illustrée : « Merci pour ce moment adapté au cinéma avec Julie Gayet dans le rôle de Valérie Trierweiler »… « Il achète une rame de 500 feuilles, en compte 499 et demande réclamation »…

    Sans surprise, la rubrique « People » donne lieu à un festival de faux articles, mais qui sonnent vrai : « David Guetta se sépare de Vincent Mc Doom »… « Un ange de la télé-réalité bientôt dans un film porno ! »… « Julie Gayet sort aussi un livre sur François Hollande : Merci pour ces croissants »…

    Pour déguster ces réjouissantes nouvelles made in Belgium, Nord Presse est présent sur Facebook, Twitter et propose des flux RSS.

    Football France

    « Les supporters corses interdits de stades à partir de la saison 2015-2016 ». « Le port et l’utilisation d’armes à feux avant, pendant et après les matchs seront autorisés pour les stadiers de Nice… » Le football méritait bien, lui aussi, son site parodique. C’est chose faite avec Football France, pastiche très réussi du vénérable hebdomadaire France Football.

    Lancé en septembre 2013, ce site parodique puise ses informations dans la « vraie » actualité sportive, mais les détourne pour en donner une version plus funky. Son rythme de publication est moins rapide qu’un coup franc tiré par Lionel Messi avec une demi-douzaine de nouveaux articles mis en ligne chaque jour.

    Les rédacteurs de Football France ne craignent pas le mauvais goût : « Le Prix Nobel de chimie remis à Mathieu Valbuena pour la promotion faite à la nanoscopie ». Le milieu offensif de l’équipe de France mesure 1,67 mètre… Encore plus féroce : « Victime d’un point de côté, Yoan Gourcuff sera absent des terrains pendant deux semaines ».

    Football France est présent sur Facebook, sur Twitter et propose également une lettre d’information pour être tenu au courant de la publication de nouveaux articles.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    c’est la somme que permettrait d’économiser les chatbots aux entreprises, chaque année, d’ici 2023, contre 6 milliards en 2018.

    Recevez l'essentiel de l'actu !