Publicité

Yandex lance un service de robots journalistes

  • bureau.jpg

    "Yandex for média" est le nom de ce service annoncé pour novembre 2015. (Pixabay/fancycrave1)
  • Comment les apprentis journalistes pourront-ils apprendre le métier s'ils n'ont plus les brèves pour se faire les dents...?

    Les journalistes seront-ils (plus tôt que prévu) remplacés par des robots ? C'est ce que souhaite le russe Yandex, avec son nouveau service préfigurant, selon lui, "l'agence de presse du futur". Le géant du web réputé pour son moteur de recherche annonce en effet le lancement pour novembre prochain de son offre de news automatisées rédigées par des algorithmes.

    Si celles-ci ne s'appliqueraient dans un premier temps qu'aux prévisions météo et au trafic routier, elles pourraient s'étendre rapidement aux grands événements d'actualité. Tous les médias souhaitant souscrire à ce système de brèves russes et de graphiques en temps réel pourraient en bénéficier. 

    Tout le monde s'y met

    Le groupe Yandex est loin d'être le seul à vouloir faire écrire les ordinateurs en lieu et place des humains : la firme américaine Narrative Science a également développé un programme d'analyse de données et de langage artificiel destiné à produire des textes en anglais. De leur côté, les agences de presse Interfax (Russie), via sa filiale Finmarket, et Associated Press (Etats-Unis) ont d'ores et déjà commencé à produire quelques nouvelles de façon automatisée, notamment sur l'actualité financière.

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Au sommaire ce mois-ci

    - Pros de l'info : des compétences qui ne cessent de bouger !
    - Archivage et records management : l’essentiel des référentiels
    - Quel scanner choisir pour votre projet de dématérialisation ?​
    - ST MicroElectronics : la veille au service de la R&D​​

    DOSSIER Presse et numérique, des deux côtés de l'écran​

    Avec le numérique, la presse ne cesse de se développer que ce soit à travers internet ou des applications pour smartphones ou tablettes. Il s’agit de s’adapter aux usages des lecteurs et à leurs différents écrans, tout en trouvant un modèle économique viable. 

    Et aussi :
    - Le Céva optimise sa veille scientifique et technique​​
    - La durée de protection des droits d’auteur dans le monde
    - Télécharger des ebooks gratuitement​
    - Thomas Fourmeux,bibliothécaire militant
    - Virgile Stark : « On organise le plus grand autodafé symbolique de l’histoire »
    - Pourquoi utiliser un autre moteur de recherche que Google ?
    + Archimag store et Archi...kitsch

    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    4,5
    C'est le nombre de fichiers sources uniques proposés par l'archive Software Heritage.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Innov week 2018.png