Article réservé aux abonnés Archimag.com

Génération Y : déclarée apte pour le flex office

  • generationy.jpg

    ordinateur
    la génération Y semble attacher de l’importance aux réseaux informels (rencontres sportives par exemple) et aux communautés de pratiques pour travailler en mode collaboratif. (Photo via Visual hunt)
  • Sommaire du dossier : 

    Agés de 25 à 37 ans, ils forment la célèbre génération Y. Hyperconnectés, ils sont à la recherche de nouveaux modes de travail et semblent plébisciter les outils numériques les plus innovants. Sont-ils pour autant si différents des générations précédentes ?

    Ils sont nés entre 1980 et 1995. La "génération Y" représente aujourd'hui 13 millions de personnes en France soit 21 % de la population. Agés d'environ 25 à 37 ans, ils sont fraîchement entrés dans le monde professionnel ou bien travaillent déjà depuis une bonne douzaine d'année. Tous ont la réputation d'être hyperconnectés et technophiles. Et rarement une génération n'aura fait l'objet de tels préjugés, favorables ou défavorables : entreprenants et plus diplômés que leurs aînés pour les uns, narcissiques et incapables de se concentrer au-delà de cinq minutes pour les autres...

    Dans tous les cas, les entreprises doivent composer avec cette génération de travailleurs. Là commencent les difficultés ! Car la journée de travail ne se conçoit pas de la même façon pour un Y que pour un X (individu né avant 1980). Selon une étude de l'agence marketing MRY, les salariés nés avant 1980 effectuent leur journée de travail sur un mode classique : de 9 heures à 13 heures puis de 14 à 18 heures. Autrement dit, les moments consacrés au travail sont clairement distincts des moments réservés aux loisirs. Il en va tout autrement pour la génération Y : les périodes de travail et de loisirs ne cessent de s'enchevêtrer tout au long de la journée de travail. Un salarié peut ainsi s'accorder plusieurs parties de tennis de table entre deux rendez-vous professionnels, ce qui ne manquera pas de déboussoler son employeur ! Mais dans le même temps, la génération Y continue de travailler en dehors des horaires légaux de travail. Ce qui, au passage, risque de mettre à mal le droit à la déconnexion prévu par la fameuse loi El Khomry.

    Critiques avec les réseaux sociaux

    La génération Y a également la réputation d'être particulièrement bien équipée en technologie et services numériques : téléphones, tablettes, applications, réseaux sociaux. Avide de nouveautés, elle demande du matériel innovant et certaines entreprises n'hésitent pas à fournir une tablette à leurs employés. Mai....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    archimag-302
    Aujourd’hui, lorsque l’on associe paperless - zéro papier - à espace de travail, on ne pense plus tant dématérialisation que rationalisation permise, ou poussée, par le digital. C’est un mouvement qui touche de plus en plus les organisations...
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Formulaire de recherche

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Nous suivre

    Publicité

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.