Publicité

3 outils gratuits pour détecter les fausses informations sur internet

  • info_verification.jpg

    ordinateur-femme
    Decodex ne fait cependant pas l’unanimité parmi les blogueurs et journalistes qui lui reprochent d’être juge et partie et le considèrent comme "un outil de tri idéologique" (VisualHunt)
  • Face aux innombrables bobards qui pullulent sur le web, des applications existent pour ne pas tomber dans le panneau et ainsi à lutter contre la désinformation et autres vérités alternatives. Archimag vous présente trois outils gratuits à tester d'urgence.

    verifyVerify (by Storyful)
    storyful.com

    Verify (by Storyful) est une extension pour le navigateur Chrome qui signale la véracité d'une vidéo embarquée sur YouTube. Une fois installée, elle est très simple d'utilisation : il suffit de passer la souris sur la vidéo en cours de visionnage : un bouton vert apparaît ? Cela signifie que Storyful (le groupe de médias News Corp Storyful) a vérifié et validé les contenus de cette vidéo. Un lien pointant vers un article est alors proposé à l'utilisateur. Un bouton rouge apparaît ? Cela veut dire que la vidéo n'a pas encore été authentifiée par Storyful. 

    Ainsi la vidéo du malaise d'Hilary Clinton, au mois de septembre 2016, est-elle enrichie du bouton vert, car cette information a été rapidement validée par News Corp Storyful. En revanche, une vidéo falsifiée de meurtre a été contrecarrée avant qu'elle ne devienne virale.

    Verify est alimentée par une quarantaine de journalistes qui ont déjà procédé à la vérification de 250 000 vidéos. Mais attention : si l'extension Verify pour Chrome est gratuite, son utilisation est réservée aux clients qui disposent d'un compte payant auprès de News Corp Storyful.

     

    Citizen-Evidence-LabCitizen Evidence Lab
    citizenevidence.org

    L'ONG Amnesty International propose une plateforme destinée en priorité aux défenseurs des droits de l'homme. Mais celle-ci peut également se révéler fort utile pour les professionnels de l'information travaillant dans le domaine de la géopolitique ou de l'humanitaire. Citizen Evidence Lab a une ambition : « Partager les meilleures pratiques et techniques, les meilleurs outils d'authentification des contenus et mieux tirer parti des flux de données numériques provenant des zones de conflit ». Cette plateforme se présente sous la forme d'une boite à outils qui recense une série d'applications dédiées à l'infoguerre. C'est notamment le cas de YouTube Data Viewer qui extrait des données dissimulées dans des vidéos hébergées sur la célèbre plateforme. Cet outil permet entre autres de confronter une vidéo originale et ses multiples copies qui ne manquent pas d'apparaître sur YouTube. Il est ainsi possible de déterminer les différentes dates de chargement et de connaître les usages successifs qui ont été faits d'une vidéo originale.

    Citizen Evidence Lab propose également une série de liens pointant vers des ressources gratuites d'authentification dans les domaines de la localisation ou du traitement de l'image (rubrique Toolbox).

     

    DecodexDecodex
    www.lemonde.fr/verification/

    ​Lancé au mois de février dernier par Le Monde, Decodex se présente sous la forme d'une extension (Firefox, Chrome). Une fois installée, il suffit de cliquer sur le pictogramme « D » qui propose alors cinq couleurs en fonction du degré de fiabilité du site visité. La couleur verte signale un site « fiable, mesuré et transparent ». La couleur orange indique un site « souvent imprécis qui ne précise pas ses sources » et qui reprend des informations non vérifiées. Le rouge met en garde contre les « fausses informations et les articles trompeurs » régulièrement publiés sur ce site. Le pictogramme peut devenir bleu pour désigner les sites parodiques ou gris pour les sites « dont il est impossible de vérifier les informations ».

    Notons que ces labels de fiabilité ne sont pas exhaustifs et qu'ils ne couvrent que les sites vérifiés par Le Monde. Selon Decodex, plus de 600 sources ont été « analysées en profondeur » et les utilisateurs peuvent lui soumettre des sites non encore validés. L'initiative du Monde ne fait cependant pas l'unanimité parmi les blogueurs et journalistes qui lui reprochent d'être juge et partie et le considèrent comme « un outil de tri idéologique ».

    À lire sur Archimag

    Formulaire de recherche

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Nous suivre

    Publicité

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.