Publicité

Le télétravail augmente la productivité et favorise la collaboration entre les salariés

  • ordinateur_barque.jpg

    ordinateur-campagne
    Les chiffres révélés par cette étude concernent les managers comme leurs subordonnés, puisque la moitié des personnes interrogées occupe un poste à responsabilité. (Photo via Visual Hunt)
  • La culture française du présentéisme et les croyances de la génération Y constituent encore quelques freins à une adoption généralisée de la flexibilité du lieu de travail.

    Si choisir son lieu de travail est un rêve pour beaucoup de salariés, il s'agit déjà une réalité pour plus d'un actif sur deux en France et dans le monde. Bonne nouvelle, il semblerait que cette flexibilité du lieu de travail ait des effets positifs sur la productivité de leur entreprise tout en favorisant la collaboration entre les salariés. C'est ce que montrent les résultats d'une étude réalisée par le cabinet Morar Consulting pour le compte de Polycom Inc dans douze pays du monde.

    Cette enquête nous apprend d'abord que 62 % de la population active mondiale (et 58% de la population active française) travaillent selon une approche flexible. La transformation numérique progressive des organisations y est pour beaucoup. Comme le rappelle l'étude, "pour préserver leur compétitivité, les entreprises doivent innover, développer une meilleure culture du travail et conserver les meilleurs talents". 

    68 % des télétravailleurs à domicile

    En France, un peu plus d'un salarié sur deux (58 %) bénéficie déjà du télétravail, et ils sont 68 % à le pratiquer depuis chez eux (les autres choisissent par exemple de travailler dans des espaces de co-working). Intéressante, cette enquête rapporte que 61 % des télétravailleurs français estiment que cette façon de travailler les aide à être davantage productifs. Au niveau mondial, la presque quasi totalité des répondants (98 %) estime qu'une approche du travail accessible en tous lieux est favorable à la productivité dans l'entreprise. Et ce "dans la mesure où les employés peuvent travailler à l'endroit où ils sont les plus efficaces", précise l'étude.

    Le télétravail rapproche les collaborateurs

    Et n'allez surtout pas imaginer que nous entrons progressivement dans l'ère d'un travail impersonnel où les rapports humains n'auraient progressivement plus leur place : car si deux salariés sur trois (78 %) à travers le monde collaborent régulièrement avec des collègues situés dans d'autres bureaux ou qui travaillent à distance, ils sont pourtant 91 % à déclarer mieux connaître leurs collègues. Grâce notamment à l'utilisation des technologies de collaboration, et notamment à la vidéo, qui semble donc favoriser le rapprochement entre les salariés (92 % des personnes interrogées déclarent que la collaboration vidéo améliore le travail d'équipe) et permet, en prime, de conserver l'interaction humaine tout en aidant les employés à entretenir de meilleures relations.

    Présentéisme et génération Y

    Seul bémol, selon cette étude : des différences culturelles et générationnelles constitueraient encore des freins à cette flexibilité du lieu de travail. En effet, la culture française du présentéisme, qui consiste parfois à mesurer les performances sur la base des heures ouvrées et non sur les résultats ont encore la vie dure, tout comme 66 % des employés de la génération Y (surnommés les "millenials") qui craignent d'être considérés comme non productifs lorsqu'ils ne travaillent pas au bureau. 

    Une chose est sûre, c'est sur la technologie que repose une bonne partie de ces nouvelles pratiques, en permettant notamment aux équipes de collaborer à distance et aux employés d'accéder aux mêmes ressources quel que soit leur lieu de travail. La technologie constitue donc le socle sans lequel cette nouvelle culture professionnelle ne serait possible.

    A propos de l'étude :  Les informations exploitées ont été collectées auprès de 25 234 personnes dans 12 pays : États-Unis, Canada, Brésil, Japon, Royaume-Uni, Inde, Singapour, Allemagne, Russie, France, Australie et Chine. 2 300 personnes ont été interrogées en France. Au niveau du panel mondial, 55 % des personnes interrogées occupent un poste de manager ou supérieur. 58 % des personnes occupent un poste à responsabilité et 68 % ont des enfants.

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.