Article réservé aux abonnés Archimag.com

Une ancienne employée dénonce l'univers "individualiste" des start-up

  • MathildeRamadier 4_FlorianSarges.jpg

    "les start-up ont une idéologie individualiste, narcissique et impitoyable..." / Mathilde Ramadier / Photo : Florian Sarges
  • Mathilde Ramadier est auteure de BD et traductrice. Elle vit à Berlin depuis 2011 et a travaillé dans plusieurs start-up de la capitale allemande. Dans Bienvenue dans le Nouveau Monde (Éditions Premier Parallèle, 2017), elle livre un témoignage accablant sur les pratiques des jeunes pousses de la filière numérique.

    Votre ouvrage s’ouvre sur une histoire invraisemblable : vous êtes graphiste en période d’essai dans une start-up à Berlin et la direction vous annonce que vous serez finalement payée 500 euros bruts en freelance alors que vous étiez convenus d’un salaire de 1 500 euros net en CDI ! Est-ce une pratique répandue dans les start-up ?

    Je précise que cette histoire a eu lieu en septembre 2011 avant l’introduction du salaire minimum en Allemagne en 2015. Cette pratique était donc parfaitement légale. Cette start-up m’a en effet proposé des contrats en freelance répétés mensuellement pour un salaire de 500 euros donc sans aucune protection sociale.

    Le PDG avait fait des études de droit : il savait parfaitement ce qu'il était en train de faire. Il y a quelques années, il s’agissait donc d’une pratique courante, car les start-up berlinoises profitaient de l’absence de salaire minimum. C’était une spécificité allemande. Néanmoins, en France, il se passe le même type de pratiques,  mais avec des modalités particulières comme on l’a vu avec...

     ...le statut d’auto-entrepreneur qui ne propose aucune protection sociale.  Cela explique-t-il le succès de Berlin comme capitale qui attire de très nombreux travailleurs de la filière numérique ? Oui, d’autant que Berlin reste une ville peu chère. Il est plus intéressant pour un j....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    archimag-304
    L’Iso 15489-1:2016, nouvelle version de la norme sur le records management, intègre désormais les data. C’est en soi une petite révolution conceptuelle et pour le métier de records manager.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    44
    C'est le pourcentage d'hommes français qui se sont rendus sur un réseau social au cours des trois derniers mois. Il s'agit du plus bas taux en Europe !

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.