Publicité

Prévu pour 2022, le haut débit arrivera partout en France en 2020

  • 3266308992_c2aaed46d3_c.jpg

    En 2015 seul 3.9 millions de français étaient équipés du très haut débit (Into Somerset/Visulhunt)
  • Initialement prévu pour 2022, le président de la République a annoncé lundi 17 juillet que la France sera couverte en haut débit d’ici à 2020. Un recul pour celui qui promettait le très haut débit ou la fibre optique sur l’ensemble du territoire français.

    Pour bien comprendre le dossier, il faut remonter en septembre 2012, lorsque Fleur Pellerin, alors ministre de l’Économie numérique, promettait déjà le très haut débit pour tous en 2022. Force est de constater qu’elle n’a pas pu tenir le calendrier.

    Alors qu’il était en campagne, Emmanuel Macron, lui, s’engageait à couvrir l’ensemble du territoire français et déclarait : “Les opérateurs téléphoniques doubleront la couverture mobile en zone rurale pour réduire les zones sans réseaux, et l’État prendra ses responsabilités partout où cela est nécessaire.”

    En promettant désormais un accès au “haut et très haut débit”, le président de la République confond les esprits. En effet, haut et très haut débit sont deux choses bien différentes, le très haut débit offre un débit de 30 mégabits par seconde et le haut débit permet un débit compris entre 512 kilobits/s et 30 mégabits/s. Concrètement, la navigation peut être jusqu’à dix fois plus rapide avec un très haut débit.

    Un partenariat État-opérateurs

    Pour atteindre cet objectif, Antoine Darodes, le président de l’Agence numérique a indiqué que le gouvernement devra instaurer une “sorte de contrat” avec les opérateurs. Ajoutant “qu’il s’agissait d’un objectif intermédiaire de bon haut débit”.

    Il assure ainsi que le projet d’atteindre un très haut débit d’ici 2022, n'est pas abandonné. Pour atteindre ce niveau de “bon haut débit”, Antoine Darodes préconise donc la “mobilisation de toutes les solutions technologiques” qui se traduit par le développement de la 4G, mais aussi par le déploiement de la Vdsl2, permettant un plus haut débit sur les lignes téléphoniques.


     

    À lire sur Archimag

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de documents relatifs aux attentats du 13 novembre 2015 et mis en ligne sur le site des Archives municipales de Paris.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.