Marie Ekeland nommée à la tête du Conseil National du Numérique

Le 18/10/2017 - Par Bruno Texier
Marie Ekeland, prochaine présidente du Conseil National du Numérique (CNNum)

La co-fondatrice du fonds d'investissement Daphni a été choisie par le secrétaire d'Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi remettre le CNNum en ordre de marche.

Elle était jusqu'ici l'une des trente membres du Conseil national du numérique. Elle va bientôt en devenir la présidente. Marie Ekeland a été choisie par le secrétaire d'Etat en charge du Numérique Mounir Mahjoubi pour remettre en ordre de marche une institution qui allait cahin-cahin depuis plusieurs mois : "le CNNum ne marchait plus. On a tout changé. Il nous fallait un peu de temps" explique Mounir Mahjoubi dans un entretien accordé au Monde.

Diplômée de mathématiques et d'informatique, Marie Ekeland est également titulaire d'un master "analyse et politique économique". Agée de 42 ans, elle présente un parcours qui combine numérique et économie notamment dans le capital-risque. Ses expériences l'ont menée du Crédit Agricole Private Equity à Showroom privé en passant par le fabricant de drones Parrot.

Présidence vacante

Marie Ekeland s'apprête à prendre la tête du CNNum alors que la présidence de l'institution était vacante depuis le départ de... Mounir Mahjoubi en février dernier. Celui-ci avait démissionné du CNNum pour rejoindre l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron. Depuis, plusieurs vice-présidents ont démissionné à leur tour pour protester contre l'inaction du CNNum.

Le Conseil National du Numérique a été créé en 2011 et comprend trente membres bénévoles évoluant dans le domaine du numérique au sens large : entrepreneurs, universitaires... Il a pour mission "de rendre publics des avis et des recommandations sur toute question relative à l’impact du numérique sur la société et sur l’économie".

 

 

À lire sur Archimag