Publicité

Hausse de l'utilisation de l'automatisation avancée en Europe

  • robot-1797548_960_720.png

    La RPA va se développer rapidement dans les prochaines années en France. crédits : pixabay.fr
  • Une enquête réalisée par ISG (Information Services Group) dans plus de 500 entreprises leaders en Europe, révèle que d’ici à 2020, 92% des entreprises européennes auront déployé des technologies de RPA (Robotic process automation) pour rationaliser leurs processus métier.

    La RPA a de l’avenir ! Pour rappel, il s’agit d’un logiciel répliquant l’activité humaine et prenant en charge certaines étapes d’un process. Il peut effectuer ces actions plus rapidement et plus précisément que l’homme, et 24/24.

    Les entreprises interrogées ont rapporté une augmentation de 9% des budgets consacrés à la RPA au cours de l’année dernière. 25% des entreprises qui ont augmenté ce budget ont confirmé une augmentation à deux chiffres.

    Les technologies de RPA deviennent très courantes

    Alors que l’Europe s’est montrée plus lente que d’autres marchés à adopter les technologies d’automatisation, les technologies de RPA deviennent très courantes. 92% de sondés déclarent anticiper l’utilisation de solutions RPA d’ici à 2020, et 54% pensent atteindre un stade avancé d’adoption d’ici là, contre 27% actuellement.

    Au cours des 24 prochains mois, des sondés estiment que l’impact de la RPA devrait être le plus fort sur les fonctions de service client et de traitement des commandes (43%, des répondants), suivies par les fonctions financières, de trésorerie et d’audit (42%) ; les fonctions achat, logistique et supply chain (40%), et les fonctions commerciales et marketing (38%).

    Sur les plus importants marchés en Europe, 60% des entreprises allemandes pensent être en phase avancée de déploiement d’ici à 2020 (contre 32% aujourd’hui), suivies par 50% en France (contre 22% aujourd’hui) et 46% au Royaume-Uni (contre 23%).

    Révolutionner le service client

    Toutefois, des barrières à l’adoption demeurent. La sécurité est une problématique centrale, avec 42% des entreprises qui l’évoquent comme un obstacle à l’extension de l’utilisation de la RPA. Le manque de budget et la résistance au changement sont cités par 33%, puis viennent les préoccupations au sujet de la gouvernance et de la conformité (29%), le manque de support IT (28%) et le manque de soutien de la direction (27%).

    Andreas Lueth, partner chez ISG estime que “Les technologies de RPA améliorent les résultats des entreprises en Europe et notre étude montre que de nombreuses autres entreprises entendent profiter de leurs bénéfices d’ici à 2020. Cette technologie a le potentiel de révolutionner le service client et les fonctions de back-office, mais les entreprises devraient se méfier du piège que leur tend la RPA. La décision de déployer de la RPA devrait être vue comme une initiative métier stratégique, avec des objectifs définis et des mesures. Sinon, le risque d’échouer est important.”

     

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    C'est le nombre de personnes que le gouvernement souhaite former au numérique dans les prochaines années.

    Recevez l'essentiel de l'actu !